Magazine Afrique

Cameroun santé: La lutte contre l'épilepsie prend une nouvelle dimension

Publié le 18 juillet 2011 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Lundi, 18 Juillet 2011 11:19

éééàùéèèééééé

Cameroun santé: La lutte contre l'épilepsie prend une nouvelle dimension
Le programme national de lutte contre cette maladie neurologique, lancé vendredi dernier à Ntui.
Dans les tribunes d'où ils assistent aux discours des différents intervenants qui se relaient, leurs tenues singulières aux motifs verts, rouges et jaunes, ne sont pas les seuls signes distinctifs qui les particularisent. De plus près, on peut clairement apercevoir les marques des nombreuses cicatrices qui serpentent leurs corps, marques indélébiles qui renseignent sur la violence de leurs crises. En prenant la parole, le curé de la paroisse de Ntui, porte-parole de l'Association des épileptiques, a tenté de trouver les mots pour faire partager la double souffrance des patients atteints de cette pathologie. Physique d'abord, avec les mutilations auxquelles expose chaque crise d'épilepsie. Psychologique ensuite, quand il faut affronter le regard de la société qui n'y voit que des manifestations de sorcellerie, ou de possession. Vendredi dernier, c'est donc un véritable cri du cœur qui s'est élevé de Ntui, à l'occasion de cette cérémonie de lancement officiel du projet de lutte contre l'épilepsie, présidée par le Secrétaire général du Minsanté, représentant le ministre André Mama Fouda, accompagné de ses homologues des Affaires sociales et du Minproff. Le choix du département du Mbam et Kim comme site de la manifestation ne devant rien au hasard, puisqu'il constitue, avec ses voisins du Mbam et Inoubou et de la Lékié, les principaux foyers d'épilepsie au Cameroun. 

Le Pr. Fru Angwafor III a fustigé les clichés sur cette maladie neurologique, encore mal connue. D'où, cette autre réalité : les parents de plusieurs patients choisissent souvent de les amener chez le prêtre plutôt qu'à l'hôpital. Le porte-parole de l'Association des épileptiques, placée sous l'égide de l'église catholique via le diocèse de Bafia, a d'ailleurs rappelé que cette œuvre sociale a été créée après les multiples cas conduits à l'église pour traitement. Et dont des études établiront plus tard qu'il s'agit en fait de personnes atteintes d'épilepsie.

Pour sa part, le gouvernement camerounais a engagé un vaste programme visant à lutter contre cette pathologie neurologique. Depuis 2009, à la faveur d'un protocole d'accord avec Sanofi Aventis, de nombreuses actions ont été menées dans des zones-pilotes : guides de prise en charge communautaire, fiches d'investigations et carnets de suivi des malades, formation des personnels dans les districts de santé, approvisionnement des hôpitaux en médicaments antiépileptiques. Un important stock de ces produits a d'ailleurs été remis vendredi à l'hôpital de district de Ntui, qui s'est également vu doter d'un appareil d'électro-encéphalographie, pour le diagnostic des cas d'épilepsie. Le Sg du Minsanté insistera également sur le volet-prévention, qui passe par un bon suivi des grossesses.


Follow
Follow


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog