Magazine Environnement

L’énergie au coeur des relations germano-russes

Publié le 18 juillet 2011 par Lenergiedavancer @Fil_energie
L’énergie au coeur des relations germano-russes

Depuis la décision du gouvernement d’abandonner le nucléaire dans les dix prochaines années, l’Allemagne a besoin de compenser les 22 % de la consommation électrique allemande issus de la production nucléaire. Berlin devrait probablement augmenter les volumes de gaz importés de Russie et resserrer ses liens énergétiques avec Moscou.

Le 14 juillet,   le numéro deux allemand de l’énergie, RWE, et le géant russe Gazprom ont signé une lettre d’intention affirmant leur volonté de créer « une société commune où seraient regroupées les centrales (thermiques)existantes ou à construire en Allemagne, Grande-Bretagne et dans les pays du Benelux » .

Fragilisé par la décision allemande d’abandonner le nucléaire, qui le prive d’une source d’énergie peu coûteuse, RWE pourrait laisser entrer Gazprom dans son capital. Cependant, la France ou le Royaume-Uni, verraient d’un mauvais œil cette alliance.

A court et moyen terme, l’Allemagne va  continuer à augmenter ses importations de gaz russe, mais son but reste d’investir massivement dans les énergies renouvelables.  Avec 31,8 milliards d’euros d’exportations, la Russie est déjà le premier partenaire économique de l’Allemagne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte