Magazine Beaux Arts

París-Delhi-Bombay au Centre Pompidou

Publié le 19 juillet 2011 par Cardigan @onlyapartmentsF

Jusqu’au 19 septembre le Centre Pompidou se Paris nous invite à découvrir la société de l’Inde contemporaine à travers de l’exposition Paris-Delhi-Bombay, où cinquante artistes plastiques indiens et français ont déssiné et produit des oeuvres pour l’exposition.

paris-delhi-bomaby-pompidou

l’exposition, de genre nouveau, dont les commissaires sont Sophie Duplaix et Bousteau, propose un dialogue entre artistes pour découvrir les changements politiques, sociaux, sexuels et de la vie quotidienne qui existent dans l’Inde moderne. Des historiens d’art et des commissaires, sociologues et anthropologues d’Inde ont participé au procédé du projet pour donner un regard conceptuel plus achevé aux représentations artistiques. C’est ainsi qu’à travers des oeuvres on découvre peu à peu toute une gamme fascinante de changements dans une société qui jusqu’à aujourd’hui est considérée comme conservatrice, mais qui garde des surprises incroyables en son intérieur.

l’Inde moderne s’est forgée avec l’union de différentes cultures, coutumes, traditions et religions portées par les invasions islamique, perse, arabe, turque et le colonialisme anglais, qui l’a transformée en une société tolérante de la diversité.malgré cela, il existe encore une société de castes et e discrimination de la femme qui affecte les patrons de natalité, puisque beaucoup de femmes préfèrent avorter plutot que d’avoir une fille qui les conduira à la pauvreté, puisque le prestige social de la famille est consolidé seulement si le mouveau né est un garçon. Cela a signifié que la femme ait peu de valeur, même devant la justice, raison qui a dérivé en l’augmentation d’assassinats de femmes.

Produit de cette injustice, un activisme politique centré sur la lutte contre la discrimination de la femme a surgi, qui a dégénéré en la dévalorisation de la vie. Grâce à ce mouvement on a écrit d’intéressants livres de recherche et des artistes, écrivains et professionnelles se sont impliquées, qui luttent pour que le Parlement élimine 15% des postes réservés à l’éducation pour les castes inférieures, auxquelles appartiennent les femmes.
Malgré cela, beaucoup de femmes réussisent aujourd’hui dans le cinéma, les sciences, l’informatique et l’architecture, au point qu’elles sont appréciées par les chasseurs de talents pour les orienter vers de grandes entreprises transnationales, parce qu’elles sont les meilleures professionnelles du monde.

Beaucoup d’autres aspects de ces contradictions sont exposés dans les oeuvres qui s’exhibent. Pour donner d’avantage de contenu, le musée offre aux visiteurs un guide sur la société de l’Inde contemporaine, où sont inclues données, histoire et l’introduction à un essai plus achevé, où il y a des photos, des documents audiovisuels et des archives. En plus il y a le catalogue qui apporte un regard intéressant sur la modernité et la globalisation, écrit par des historiens de l’art.
L’exposition qui est partie d’un projet pour regarder les flux de transmission de cultures dans un monde globalisé, a ouvert une énorme fenêtre pour regarder comment ce procédé transforme la vie et les expectatives des habitants de l’Inde et comment il est perçu par ceux qui font le travail cognitif.
Pour plus d’information: http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/AllExpositions/6838A3703F5268A4C12577FA00521E5D?OpenDocument&sessionM=2.2.1&L=1

Nancy Guzman Only-apartments Author
Nancy Guzman


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog