Magazine

Bloc-note express N°180

Publié le 19 juillet 2011 par Antoine Dubuquoy

La première version de ce post était en cours de rédaction sur l'iPad, bien avancée, sur l'appli ad-hoc développée par Hautetfort. Tout va bien, nous sommes samedi matin, tôt, très tôt, trop tôt. L'inspiration est au rendez-vous. Comme un samedi matin. Après un vendredi après-midi passé à écrire des Miscellanées avec le camarade Nico Prat.

Et l'iPad plante. Ou bien l'appli. Ou bien je ne sais quoi. Il n'y a pas eu de sauvegarde. Fail total.

Nous sommes dimanche soir. Comment réécrire un billet, initialement venu spontanément? Pas de réécriture. Rien ne vient. Il faut reprendre à zéro. Raconter les hauts faits de la semaine passée, les rencontres marquantes, les réunions stratégiques, les choix, les envies. Mouais. Pourquoi pas. Revenir sur les choses lues, les films vus. Jouable. Simple. Parler de Google+. Pourquoi pas. Parler de Dukan qui repointe son nez. Tiens, voila un début...

Donc Dukan. Protéines à donf'. Pour retrouver une ligne d'ascète, voire d'athlète. Ca commence par l'achat de la version 2011 de l'opus du bon Docteur. Ledit opus a grossi, lui. Gag! Achat de denrées diverses, toutes plus tentantes les unes que les autres à condition qu'elles ne contiennent ni lipides, ni glucides. Gargl. Ni sucres, ni graisses. Ni vin,  ni fromage, ni foie gras, ni pâte à tartiner au speculoos... Arrêt des trucs bons, pour faire court.

Google+... Bon, résumons. Compte ouvert, exploration des fonctionnalités en cours, développement du réseau de contacts en cours. Il y a du monde, on ne comprend pas tout du premier coup, ça n'a pas l'air totalement finalisé. Affaire à suivre.

Il y a eu le 14 juillet. J'ai assisté au défilé, sur les Champs Elysées. En tribune, pas loin de la Place de la Concorde. Bien installé. Au soleil. Le militaire à deux rangs devant moi n'a pas cessé de se lever pour saluer chaque drapeau qui passait. Et des drapeaux, on a vu passer... Je ne suis pas fana mili, mais la symbolique de l'événement est importante, n'en déplaise à certains. Qui plus est quand des types de moins de 30 ans se font trouer la peau au fin fond de l'Afghanistan. Pas de quoi partir en guerre contre l'anti-France ni décerner des certificats de "Bon Français" comme d'autres... Les chars, les hélicos, les avions, tagada tsoin tsoin. On n'est pas là pour se faire engueuler, on est là pour voir le défilé, comme chantait Boris Vian.

Bande-son de la semaine: Fleet Foxes, Band of Horses, Easy All Stars, Bon Iver.

Films vus: Harry Potter (on dirait du Star Wars, avec des baguettes de sorciers à la place des sabres laser), Switch (le films qui vous coupe toute vélléité d'échange d'appartement avec un inconnu)

Choses lues: Le Grand Voyage de Jorge Semprun

Enjoy!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte