Magazine Afrique

Cameroun: Des fonds pour la route Sangmélima-Ouesso

Publié le 19 juillet 2011 par 237online @237online


Cameroun: Des fonds pour la route Sangmélima-Ouesso Le ministre de l'Economie, de la planification et de l'aménagement du territoire, Louis Paul Motaze, a procédé le 30 juin 2011 à Djeddah (Royaume d'Arabie Saoudite), en marge de la 36e réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque islamique de développement (BID), à la signature d'un accord de prêt avec la Banque Arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).
Par cet accord, la BADEA accorde au Cameroun un prêt à hauteur de dix (10) millions de dollars US, soit environ cinq (05) milliards de FCFA, destiné au financement partiel du Projet de route Sangmélima-Bikoula-Djoum, tronçon : Bikoula-Djoum. 

Le bitumage du tronçon « Bikoula-Djoum » (38 km), objet de ce financement, s'inscrit dans le vaste chantier de construction du grand axe routier visant à relier Sangmélima (au Cameroun) à Ouesso (au Congo) dans la perspective de l'accélération du processus d'intégration sous-régionale en Afrique Centrale. Le projet a pour objectifs de contribuer au développement économique et social du pays et à l'amélioration de la coopération et l'intégration régionale, en facilitant les déplacements et les échanges commerciaux entre le Cameroun et le Congo.

Il y a lieu de rappeler que s'agissant du bitumage de la section 1 Sangmélima-Bikoula (65 km) de cet axe routier, les financements ont été obtenus de la Banque Islamique de développement (BID).

Au cours de la cérémonie de signature de cet accord, le ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire s'est félicité de l'appui que la BADEA apporte au gouvernement camerounais à travers ce projet, dont la contribution au développement économique et social de notre pays est certaine. Il a notamment exprimé l'appréciation du gouvernement pour cette contribution financière qui participe de la mise en œuvre d'importants axes de la politique des grandes ambitions du chef de l'Etat, son Excellence Paul Biya.

En remerciant le directeur général de la BADEA, pour la participation de cette institution à l'amélioration du bien-être des populations et au développement économique du Cameroun, le ministre a saisi cette occasion pour renouveler de manière solennelle la gratitude du chef de l'Etat, du gouvernement et du peuple camerounais à l'endroit de la BADEA pour son soutien constant aux efforts de développement du Cameroun.

(é) Louis Paul MOTAZE



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte