Magazine Culture

Moriarty

Publié le 19 juillet 2011 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK

COUNTRY – Grâce à son célèbre titre Jimmy, Moriarty s’imposait en France avec son premier album sorti en 2007. La country-folk qui n’était pas toujours appréciée du grand public se popularisait et Moriarty devint le fer de lance d’une nouvelle tendance. De retour avec un deuxième opus, les franco-américains confirment l’étendue de leur talent.

moriarmcm Moriarty
Alors que la mode actuelle voudrait qu’on ne jure que par le rock-électro, Moriarty ne suit pas les nouvelles tendances et reste fidèle à son style entre folk-rock et country. THE MISSING ROOM poursuit donc le travail accompli avec des mélodies toujours aussi soignées, des ambiances chaudes et agréables et une vraie originalité. La voix singulière, souvent aiguë de Rosemary Standley est un atout non négligeable pour le groupe. Elle dégage de la sensibilité, de l’émotion et touche la corde sensible de l’auditeur pour le faire voyager. La barre a été mise très haute avec le premier album (GEE WHIZ BUT THIS IS A LONESOME TOWN) qui a tout de même été disque d’or avec plus de 150'000 exemplaires vendus. Est-ce que THE MISSING ROOM rivalisera-t-il les excellents scores de son prédécesseur ?

L’entrée en matière de cet album laisse présager en effet que de bonnes choses. "I Would Do" est un excellent titre pour se mettre en jambe, tout en légèreté, qui se termine avec un magnifique solo d’accordéon. "Isabella" a quant à elle un refrain tenace, qui reste en tête et qui ne vous lâche plus. Ambiance plus grave et pesante sur "Clémentine", Moriarty joue avec l’intensité et propose une belle montée en puissance. Tout s’accélère, l’harmonica devient psychédélique et Rosemary s’emballe jusqu’au moment où l’on retombe sur nos pattes et sur la grosse basse du début. Tout comme Isabella, "Where Is The Light" possède ce refrain accrocheur. Pour le reste, ce titre sonne blues rock au possible et jusque-là, THE MISSING ROOM est une vraie réussite.

moriartyco Moriarty

Par la suite, on baisse d’un cran et on ne vibre plus autant que sur ces quatre petits bijoux. Il y a tout de même de très bonnes choses disséminées dans le disque (l’excellent Decaf), mais c’est dur de rivaliser avec une telle entrée en matière. On reste néanmoins ultra enthousiaste avec THE MISSING ROOM, un album de grande classe qui confirme tout le bien qu’on pensait d’eux. Le groupe est actuellement en tournée dans de nombreux festivals, alors si vous croisez leur route, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil, vous ne serez pas déçu. Et ils seront même cette semaine sous la pluie du Paléo. Ouaaaiiiis !!  


Ecrit par Anthony Golay - Le 19 jui 2011


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte