Magazine Culture

QuidHodieAgisti - No:39 - 14 Décembre

Par Pikkendorff

Lectori salutem, 

Amis, relations, inconnus, moment de partage de mes lectures. Cliquez sur le lien et accéder à la chronique.  

Cordialement, Pikkendorff alias Patrick Chabannes

QuidHodieAgisti - No:39 - 14 Décembre
Katherine Pancol – Un homme à distance

L’histoire d’un amour haut comme une cathédrale, violent comme une bordée de pirates, avec des chants, des confessions, de l’encens, des abordages, des orages, des prises d’otages.  Beaucoup de ferveur.  Beaucoup de souffrance aussi.”

Le plus étonnant est la capacité de Katherine Pancol à proposer une atmosphère ouatée, délicate - peut-être même heureuse – prête à changer de couleur lorsqu’apparaissent les vieilles fractures, les anciennes douleurs, peut-être même les souffrances.  “J’étais en train de vous attendre.  J’allais donc souffrir de vous…”

Agatha Christie – Mrs Mac Ginty est morte

QuidHodieAgisti - No:39 - 14 Décembre

“Chaque fois que nous récoltons un renseignement, les choses se compliquent un peu plus.

Après-guerre, Hercule Poirot, inoccupé, saisi l’occasion offerte par une connaissance policière, le commissaire Spence, de revoir l’enquête qui a amené à la condamnation à mort de James Bentley dans le crime de Mrs Mc Ginty.  Le temps presse.  “Cette histoire m’intrigue énormément, comme un défi lancé à mes petites cellules grises.”

QuidHodieAgisti - No:39 - 14 Décembre
Emmanuel Carrère – D’autres vies que la mienne

C’est peut-être ça qu’on cherche à travers la vie, rien que ça, le plus grand chagrin possible pour redevenir soi-même avant de mourir.

D’une écriture sans sensiblerie, avec une sorte de détachement clinique, Emmanuel Carrère prend la plume pour témoigner de ce que d’autres ont vécu juste à coté de lui sans que lui-même n’en soit une victime directe.  A l’heure où il est de mode que le moindre politique ou people offre, telle une catin, sa vie en pâture, ici tout est vrai, tout sonne juste et tout est beau.

A tous ceux qui courent après les médailles en chocolat

“Les honneurs déshonorent ; le titre dégrade ; la fonction abrutit.” 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pikkendorff 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines