Magazine Culture

Live Report // Francofolies de SPA - Day 2

Publié le 23 juillet 2011 par Letrockruleradio
Live Report // Francofolies de SPA - Day 2 Arrivée en douceur ce jeudi 21 juillet, jour de la fête nationale belge. Alors, je me promène un peu dans la ville de Spa afin de profiter de l'ambiance de ce jour si particulier. Hormis la présence des partenaires du festivals à travers tout le centre ville, on peut découvrir dans quelques cafés une animation musicale. Celle-ci porte le nom de Bar en Folie. Une excellente idée des organisateurs qui permet à toute personne désirant se promener dans la ville de Spa d'avoir la sensation d'avoir participé aux Francofolies.
Étant donné les problèmes politiques qui secouent le pays, les festivaliers, venus en nombre en ce jour férié, étaient recouverts des couleurs notre beau pays.
En ce début d'après-midi se produisait Accoufrench. La composition du groupe est à la fois simple et originale: une voix, une guitare et un accordéon. L'heure est venue de se laisser emporter par les plus grands succès de la chanson française retravaillés à la sauce du groupe et agrémentés de la voix basse et si particulière de leur chanteur. L'ambiance est conviviale, le public apprécie la prestation. On constate rapidement que non seulement le groupe à des qualités musicales attachantes mais que le charisme du frontman donne envie de découvrir la setlist dans son intégralité. Après ce petit concert en pleine ville, il est temps de retourner vers le village Francofou, Absynthe Minded nous y attend! C'est la première fois que j'ai l'occasion de les voir sur scène. Et la première impression que donne le groupe tient en un seul mot: "originalité". Petit à petit, le set multiplie les arrangements des plus surprenants donnant ainsi énormément d'énergie au concert. L'accueil du public est chaleureux et on sent bien que les festivaliers présents connaissent très bien le groupe. La prestation semble trop courte mais pas le temps de trainer. Il est l'heure d'aller manger sinon je ne pourrais pas arriver à l'heure pour Mademoiselle K.
De retour devant la scène Fnac, la chanteuse débarque sur scène et première surprise, le costume de scène semble... très léger! La rockeuse est coiffée d'une énorme crête iroquoise et d'une blouse (qu'on identifie comme telle après une observation minutieuse) couleur chair qui recouvre juste le côté féminin du torse de la demoiselle... Le résultat est tellement bluffant que dans le public, j'ai entendu des commentaires du genre: "Elle exagère sur ce coup là!" Le coup de provoc' est un franc succès! Mais au delà de son accoutrement, c'est tout au long de son set que la jeune française surprend! La musique conquiert le cœur du public à grand renfort de textes décrivant la vie quotidienne et les sentiments ressentis lors des situations évoquées. Sans oublier la prestation scénique et le charisme qui se dégage de la chanteuse. Dès qu'elle n'est plus occupée à chanter ou à jouer de la guitare, Mademoiselle K saute, danse, s'agite dans tous les sens. Le plaisir qu'elle a à être sur scène se ressent énormément et envoute son assistance. Entre les morceaux, l'artiste raconte à son public quelques anecdotes qui permettent l'introduction de la chanson qui suit. Le public la suit dans tous ses délires. Il crie, chante, danse, manipule un pose fesse en forme de gauffre (que la chanteuse emprunte à une personne de l'assistance) selon les directives de la chanteuse. Jusqu'à présent, ce concert est pour moi le coup de cœur de l'édition 2011 des Francofolies de Spa et rien de moins. Le concert s'achève sur un morceau intitulé Jalouse afin que son public comprenne "elle ne veut pas qu'on la remplace". Promis, on reviendra!
Dans un premier temps, j'ai eu difficile de me concentrer sur le set tant Mademoiselle K résonnait encore dans ma tête. Mais petit à petit, la musique, l'ambiance sonore m'absorbe. Lorsque Keren Ann sort son harmonica et que ses musiciens font résonner quelques notes de country, je suis complètement séduit et bien décidé à me laisser emporter par le spectacle. Lorsque derrière moi les paroles brutales me sortent de mon état second et me disent: "Hey Ren, grouilles! Faut aller au moins voir une partie du concert de De Palmas!". Oui, les Francofolies de Spa... c'est aussi faire des choix. L'affiche est de qualité et on ne peut pas être partout à la fois. Un peu triste, je quitte donc le dôme Fortis. Mais de nature optimiste, je me rassure car je suis riche d'une nouvelle découverte musicale.
Arrivé "devant" le concert de Gérald De Palmas, on se pose une question: "Mais la ville entière est présente au concert? Condamné à regarder la fin du concert sur l'écran géant situé quelques mètres à gauche de la scène, ma seconde observation est plutôt sonore. Le public chante en même temps que l'artiste comme si on était à un karaoké géant. Il faut bien admettre que le monsieur à dans sa valise une liste impressionnante de tubes. Pour ne citer que la fin du set: Une seule vie, J'en rêve encore, au bord de l'eau et l'inévitable Sur la route. Fin d'une excellente journée riche en concert de qualité. Sachez que comme je le précisais plus haut, j'ai du faire des choix et manquer des artistes comme Louis Chedid...
Décidément, cette journée est estampillée par le signe de la découverte car c'est au tour de Keren Ann de se produire et encore une fois, c'est une première pour moi. La chanteuse propose un set simple et efficace. On sent tout de suite ce côté Joni Mitchell dans l'univers de l'artiste.
Pendant la journée, un nom a énormément circulé autour de moi, celui du groupe belge répondant au nom de Joy. Ma curiosité piqué à vif, dès mon retour à la maison, je me suis précipité sur mon pc afin de mieux comprendre l'intérêt des festivaliers concernant ce projet. Voici leur myspace, je vous laisse vous faire votre propre idée mais je vous préviens, ils reviendront sur Let Rock Rule...
Après une si belle soirée, une bonne nuit de sommeil et on se donne rendez-vous demain pour la suite des festivités. Encore de belles choses à vivre... C'est ça les Francopholies de SPA!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letrockruleradio 1571 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte