Magazine Cinéma

Melancholia, le dernier film de Lars von Trier

Publié le 25 juillet 2011 par Cardigan @onlyapartmentsF

Lars von Trier est un scénariste et réalisateur de cinéma né à Copenhague en 1956. Avec ses préceptes il a révolutionné la filmographie actuelle grâce à sa vision critique du monde qu’il exprime autant dans ses scénarios comme dans ses méthodes de tournages.

Melancholia, le dernier film de Lars von Triervon trier" />von trier" height="340" width="500" alt="malancholia lars von trier" />

Le mouvement Dogme 95 est lancé sous l’impulsion de Trier et Thomas Vinterberg. Ce mouvement promeut la réalisation dans des lieux naturels. Le son ne doit pas être mélangé séparément des images et vice-versa. Il faut filmer avec la caméra en main, avec un format de pellicule de 35 mm et les effets optiques et artificiels sont déconseillés. Le film ne doit pas avoir une action ou un développement superficiel. A priori il ne devrait pas avoir de place pour les films de genre et le réalisateur ne doit pas apparaitre dans le générique. Les scènes et les prises coupées créent un réalisme propre des documentaires.

Voici quelques uns des films de Trier les plus connus et acclamés : Element of crime, Europa,
Breaking the waves, Dancer in the dark,  les idiots, The Kingdom, Dogville et Antichrist.

Le titre de son dernier film est Melancholia. La première eut lieu au festival de Cannes de cette année et fut entouré d’une polémique provoquée par les déclarations du réalisateur au sujet d’Hitler qui firent de lui aux yeux du public un sympathisant du nazisme et de l’antisémitisme. Ses excuses ne furent pas suffisantes pour justifier son attitude provocatrice et le Festival de Cannes l’a déclaré persona non grata.

L’idée de se film lui est venu dans une des sessions de thérapie auxquelles il se rend pour traiter ses épisodes dépressifs. Les personnes dépressives ont tendances à agir de façon plus calme face à des conditions de forte pression, car ils s’attendent à ce qu’ils leur arrivent des choses négatives. Trier développa l’histoire non comme un film de désastre, mais plutôt comme un chemin pour analyser comment la psyché affronte le désastre.

Le film fut tourné à Trollhättan, Suède. Les extérieurs dans une zone proche du château de Tjolöholm. Le style de Trier est comme dans d’autres films, sans répétition et avec des acteurs qui improvisent.

Melancholia utilise beaucoup plus la musique que ses autres films. Le film commence avec Tristan et Iseult de Wagner qui est utilisé comme thème principal tout au long du film.

Nous ne voulons pas faire une description détaillée du film, que vous découvrirez lorsque vous irez le voir. Simplement remarquer qu’il est divisé en un prologue qui n’anticipe pas l’histoire, car nous savons depuis le début que nous assisterons à la fin du monde. Il a deux chapitres qui sont dédiés aux deux protagonistes qui sont deux sœurs, Justine (Kristen Dunst) et Claire (Charlotte Gainsbourg) qui affrontent de différentes façons l’inexorable fin du monde qui est sur le point d’arriver. Une des sœurs a une philosophie qui est de s’attendre à ce que dans la vie tous finissent mal et d’accepter son destin en se comportant d’une façon erratique alors que l’autre est complètement paniquée par ce qui les attends.

Dunst a reçu le prix de la meilleure actrice dans la cérémonie de clôture du Festival de Cannes de cette année.

Le film a reçu initialement des critiques positives, considérant le travail comme visionnaire et extraordinaire. L’interprétation de Dunst fut qualifiée d’exceptionnelle. Mais il y a aussi des critiques négatives qui qualifient le film de vieillot et ennuyeux.

Ara Only-apartments Author
Ara


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines