Magazine Culture

Ryan Gosling dans tous ses états

Publié le 25 juillet 2011 par Sukie

Ryan Gosling dans tous ses états

Ryan. Non, pas Reynolds. J’ai le sentiment qu’il va se décrédibiliser dans Green Lantern autant que Ben Affleck dans Daredevil. Parfois, il faut savoir dans une carrière d’acteur dire non aux collants. Ryan Reynolds a néanmoins un point commun avec le Ryan dont je me suis enamourée. Je les ai découverts tous les deux il y a une dizaine d’année dans des séries de seconde zone. Un toit pour trois pour ce qui concerne Ryan Reynolds, alors que dans Hercule contre Arès, Ryan Gosling arborait un air de gringalet puceau. Depuis Blue Valentine, j’ai comme un regain d’intérêt pour Ryan G. bien que dans dans Une fiancée pas comme les autres, il m’avait déjà tapée dans l’oeil, en campant le rôle d’un cas social paradant au bras d’ une poupée gonflable nommée Bianca. Aux côtés de Michelle Williams, j’ai (re)découvert un acteur au talent flamboyant, dans un film de désamour qui s’attache davantage à la genèse d’une histoire de couple et de sa résultante plutôt qu’au processus d’érosion habilement soulignée entre les lignes. Après quelques minutes de profonde tristesse qui suivirent la fin du film, je me suis retournée sur la carrière de Ryan pour m’apercevoir qu’elle a commencé bien avant qu’il n’interprète le jeune Hercule.

Ryan Gosling dans tous ses états

Comme ses potes Christina Aguilera, Britney Spears, Justin Timberlake, c’est au Mickey Mouse Club que le p’tit Ryan a fait ses débuts, donc ce n’est pas un hasard s’il vous à bluffer au ukulélé dans Blue Valentine. (apparition à 1’31)

Les séries de seconde, voire de troisième zone s’enchaînent pour Ryan, jusqu’en 2002 où il endosse le rôle d’un néo-nazi dans le film Danny Balint qui remporte le Grand Prix du Jury à Sundance.

Ryan Gosling dans tous ses états

Je vous avouerais que je n’ai pas encore eu le temps de bouffer toute la filmo de Ryan Gosling, mon bilan néanmoins :

  • les filles, si vous chercher un film de filles pour une soirée seule ou entre copine, passez vous N’oublie jamais et sortez les mouchoirs
  • Half Nelson : excellent drame dans lequel Ryan campe le rôle d’un prof camé
  • Une fiancée pas comme les autres vous enchantera par son côté fable sociale cynique
J’adore le naturel et l’humour de ce mec, en témoigne son passage en janvier dernier chez Ellen Degeneres :

Il sera prochainement à l’affiche de Drive, partageant la vedette avec la lovely Carey Mulligan que l’on découvre dans une bande-annonce explosive :

Et pour ceux et celles qui trouveraient dommage que le môsieur n’ait pas continué sa carrière de chanteur, n’ayez crainte. Vous aurez tout le plaisir de l’entendre au sein du groupe Dead Man’s Bones, qui me rappelle un peu un croisé entre Fleet Foxes & Soap&Skin


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine