Magazine Culture

Marion cotillard - portrait

Publié le 05 août 2011 par Abarguillet

Marion Cotillard au festival de Cabourg 2007. Mireille Ampilhac pour AlloCiné

Après les Globes d'or, Marion Cotillard allait s'offrir un doublé historique en recevant, coup sur coup, pour le film "La môme", le César et l'Oscar de la meilleure actrice, portée aux nues comme jamais comédienne ne l'avait été auparavant, au point qu'à son sujet on a parlé d'un sacre plus encore que d'une consécration. " Merci l'amour, merci la vie... C'est vrai qu'il y a des anges dans cette ville de Los Angeles" - s'était-elle exclamée en anglais, bouleversée sous les vivats des 3.400 spectateurs du théâtre Kodak, situé dans le quartier historique du 7e Art, quarante-huit ans après que Simone Signoret ait reçu la statuette pour "Les chemins de la haute ville".
Fille de comédiens, bercée dès son plus jeune âge dans le monde du spectacle, Marion Cotillard prend très vite goût à l'interprétation et décide de suivre la voie ouverte par sa famille. Elle fera ses premières armes chez Arnaud Desplechin et Coline Serreau, mais elle atteint une certaine notoriété grâce au rôle de Lilly, fiancée excédée par les absences trop fréquentes de son petit ami Samy Naceri, chauffeur dans un certain Taxi 2  ( 1999 ). Elle se voit alors nommée pour le César du meilleur espoir féminin. Sa voie est dès lors tracée. Les dix millions d'entrées que totalise le film lui assurent une popularité qui ne va cesser de s'amplifier lorsqu'elle incarne les rôles des soeurs jumelles dans  Les jolies choses  ( 2000 ), d'après le roman de Virginie Despentes. Ce rôle difficile se voit récompensé par une nouvelle nomination au César du meilleur espoir féminin. L'année 2002 est particulièrement chargée pour cette comédienne travailleuse et talentueuse qui sera à l'affiche de trois films dont  Taxi 3Jeux d'enfants  face à Guillaume Canet et Big Fish sous la direction de Tim Burton, déjà un succès américain...

  

MARION COTILLARD - PORTRAIT
 
MARION COTILLARD - PORTRAIT
 
MARION COTILLARD - PORTRAIT
 
MARION COTILLARD - PORTRAIT

Pour avoir incarné l'ange noir dans Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet, elle remporte le César de la meilleure actrice pour un second rôle et son ascension ne cesse de s'affirmer avec le drame Cavalcade, la comédie romantique  Ma vie en l'air, son rôle dans Mary  d'Abel Ferrara face à Juliette Binoche, autre oscarisée, le thriller La boite noire et enfin  Une grande année avec Ridley Scott, odyssée vinicole, tous films de qualité qui lui permettront d'obtenir le rôle d'Edith Piaf dans La môme sous la direction éclairée d'Olivier Dahan, dont on regrette que le film n'ait même pas été couronné par la France, alors qu'il avait été plébiscité par 5 millions de spectateurs français et 10 millions d'américains, portant haut les couleurs du cinéma français sur le plan international.

  

Affiche américaine.

Piaf aura été le bon ange de Marion Cotillard qui, pour sa part, sut faire revivre de façon juste et vraie l'inoubliable chanteuse, au point que les spectateurs, comme les jurés, ne s'y sont pas trompés. " La première chose dont j'ai rêvé " - a dit la jeune actrice lors d'une de ses interviews - c'était d'avoir de grands rôles et celui-là, était immense, ma première composition digne de ce nom". Un avenir américain s'ouvre-t-il pour elle ? Ce n'est pas impossible car sa performance a été, à l'évidence, très appréciée Outre-Atlantique. Du moins un avenir lumineux pour une jeune femme exigeante qui honore notre cinéma national et nous réserve certainement encore quelques surprises, bien que je me dois d'avouer avoir été déçue par ses prestations dans Inception et Minuit à Paris, comme si cette gloire subite avait figé quelque chose en elle.

Pour prendre connaissance des critiques des films interprétés par l'actrice, cliquer sur leurs titres :

La môme      Inception    Minuit à Paris

Et pour consulter la liste complète des articles de la rubrique ACTEURS DU 7e ART, cliquer  ICI

    

Marion Cotillard. Twentieth Century Fox France

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abarguillet 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine