Magazine Cinéma

La Planète des Singes – Les Origines

Par Wolvy128 @Wolvy128

La Planète des Singes – Les Origines

La Planète des Singes – Les Origines
Après Super 8, je n’aurais pas attendu longtemps non plus pour voir La Planète des Singes – Les Origines puisque j’ai profité d’un moment de libre hier soir pour me rendre au cinéma. Il s’agit du second film de Rupert Wyatt, un réalisateur qui m’est, personnellement, tout à fait inconnu. Côté casting, on peut retrouver en tête d’affiche le talentueux James Franco qui s’affirme de plus en plus au fil des années. A ses côtés, il y a également des visages connus comme par exemple Tom Felton que l’on connaît en tant que Malefoy de la saga Harry Potter ou encore Freida Pinto que l’on a pu voir dans Slumdog Millionnaire.

Comme son nom l’indique, le film est en fait un prequel, voir un reboot, de La Planète des Singes. Et l’histoire est particulièrement intéressante. Tout commence dans un laboratoire où des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus. En effet, ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César devient alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

Avant d’aller plus loin, je tiens d’ores et déjà à signaler que je n’avais vu aucun des films précédents de la saga. Je n’avais donc aucun à priori, négatif ou positif, quant à ce prequel quand je suis allé le voir. De manière générale, j’ai beaucoup apprécié le film qui est finalement assez complet. En effet, le scénario est plutôt bien construit, les acteurs sont à la hauteur et visuellement, c’est un vrai régal. L’utilisation de la motion capture est encore une fois une totale réussite et donne à César et aux autres singes des émotions faciales d’une rare intensité. L’autre aspect du film que j’ai adoré est la façon de raconter l’histoire. Du début jusqu’à la fin, c’est César le héros et c’est de son point de vue que l’on découvre les événements. C’est plutôt original et ça m’a personnellement bien plu. On pourrait croire en voyant la bande annonce que c’est uniquement un film d’action divertissant mais ce n’est pas le cas, ou en tout cas pas uniquement. Toute la première partie est relativement lente et pose les bases de la révolte à venir. L’émotion est également palpable à certain moment et renforcée de belle façon par une BO que j’ai trouvée particulièrement efficace.

La Planète des Singes – Les Origines
Quant au casting, je n’ai pas vraiment de reproche à faire car je l’ai trouvé relativement bon. J’étais personnellement assez content de retrouver James Franco dans un rôle principal car c’est un acteur que j’apprécie beaucoup et qu’on ne voit pas assez à mon goût. Le couple qu’il forme dans le film avec Freida Pinto n’est pas vraiment nécessaire à l’intrigue mais il ne m’a dérangé pour autant car le film n’a jamais basculé vers une histoire d’amour un peu débile. Effectivement, le récit est toujours resté centré sur le parcours de César et de ses proches. En parlant de César, je tiens vraiment à saluer la performance de Andy Serkis qui prouve encore une fois ses immenses capacités lorsqu’il s’agit de prêter ses traits à quelqu’un ou quelque chose d’autre. Son travail force le respect quand on voit le résultat final à l’écran. Enfin, j’ai plutôt bien aimé aussi la prestation de Tom Felton même si ce n’était qu’un second rôle. Je dois dire qu’il joue parfaitement le sale type sans cœur et sans scrupule.

En conclusion, La Planète des Singes – Les Origines est la belle surprise de cet été dans la mesure où l’histoire tient la route et les effets spéciaux sont vraiment bluffants. On ne voit pas du tout le temps passer alors que le film dure quand même près de deux heures. Qui plus est, le film pose des questions de société particulièrement intéressante qui font un peu réfléchir même si je pense que ce n’est pas du tout le but du film. Bref, c’est véritablement un film à voir selon moi, on passe un très bon moment.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines