Magazine Santé

CMV et HTA: Un virus très courant facteur d’hypertension ? – Circulation

Publié le 15 août 2011 par Santelog @santelog

CMV et HTA: Un virus très courant facteur d’hypertension ? – CirculationLe cytomégalovirus (CMV), un virus très commun serait à l'origine d'une majorité de cas d'hypertension artérielle (HTA) confirme à nouveau cette étude chinoise qui vient d'identifier et une expression spécifique des microARN et une surexpression du CMV chez les patients hypertendus. Ce lien entre l'infection à CMV et l'HTA, s'il est à nouveau confirmé, pourrait permettre le développement d'un vaccin et de nouveaux traitements de l'hypertension. Des conclusions publiées dans l'édition en ligne de la revue Circulation, de l'American Heart Association.


La majorité des cas d'hypertension artérielle résultent d'une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques. Des études récentes ont déjà démontré que les microARN (ou miARN), des voies de régulation de l'expression des gènes, sont également impliqués dans l'hypertrophie cardiaque et l'insuffisance cardiaque. Cependant, on connait peu le rôle des miARN dans l'hypertension essentielle. Cette étude a examiné les profils des miARN et l'expression du CMV chez des patients atteints d'HTA. Elle vient confirmer les conclusions de précédentes études, notamment une étude menée par le Beth Israel Deaconess Medical Center (Boston) publiée dans l'édition du 15 mai 2009 de PLoS Pathogens qui suggérait que, lorsqu'il est couplé avec d'autres facteurs de risque de maladie cardiaque, le CMV peut conduire au développement de l'athérosclérose.


-   Ces scientifiques chinois du service de cardiologie du Chaoyang Hospital de l'Université de Beijing ont comparé les expressions des miARN dans des échantillons de plasma de 13 patients hypertendus et de 5 sujets témoins sains. 27 miARN s'exprimaient différemment chez les sujets hypertendus et les sujets sains.


-   Les chercheurs aboutissent également à une surexpression du virus CMV dans le groupe hypertendus vs groupe témoin (52,7% versus 30,9% soit 1870 copies vs 54 copies par ml de plasma). Les chercheurs indiquent que l'augmentation decette séropositivité pour le CMV et sa mesure dans le groupe hypertendus par rapport au groupe témoin étaient indépendamment associées à un risque accru d'hypertension artérielle (OR: 2,48 IC: 95%, de 1,48 à 4,15 et OR: 1,97 IC : 95% de 1,58 à 2,46 respectivement).


Les chercheurs suggèrent donc un profil spécifique de microARN circulant chez les patients hypertendus et un lien entre l'infection à CMV et l'hypertension artérielle fréquente. Ces résultats peuvent révéler des informations importantes sur la pathogenèse de l'hypertension pour le milliard de patients hypertendus dans le monde et ouvrir la voie à un vaccin et de nouveaux traitements de l'HTA.


Source: Circulation AHA.110.012237 Published online before print June 20, 2011, doi: 10.1161/​CIRCULATIONAHA.110.012237 Signature microRNA Expression Profile of Essential Hypertension and Its Novel Link to Human Cytomegalovirus Infection(Visuels “CMV”-CDC)


CMV et HTA: Un virus très courant facteur d’hypertension ? – Circulation
Accéder aux dernières actualités sur l'Hypertension, à l'Espace Cardio


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine