Magazine Cinéma

Le Fanfaron : vivant comme un 15 août !

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Buzz : Mort comme un 15 août. Tout est fermé. La ville est déserte. Tout le monde s'est barré à la plage. Les rues suintent l'ennui. Et pourtant, ce point de départ peut donner lieu à un chef-d'oeuvre cinématographique. La preuve avec Le Fanfaron (Il Sorpasso, 1962), un sommet de la comédie italienne ou plutôt de la comédie à l'italienne, où le rire éclatant se coince parfois dans la gorge sous le coup de l'émotion.
Devant la caméra de Dino Risi, Vittorio Gassman, génialissime dans le rôle d'un fort en gueule , charmeur et exubérant, qui entraîne dans sa virée un innocent jeune homme (Jean-Louis Trintignant). La bella vita jusqu'au final inattendu, qui te scotche. Donc si toi aussi, tu t'emmerdes en ce 15 août, regarde Le Fanfaron. Subito ! Ci-dessous, le début du film. 
Anderton
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines