Magazine Concerts & Festivals

The Lords of Altamont au DNA, Bruxelles, le 15 août 2011

Publié le 15 août 2011 par Concerts-Review

Fallait arriver tôt pour espérer assister au concert des Lords of Altamont, organisé par Living Dead Punks dans la tanière punk de Bruxelles: le DNA.
A 9PM, des dizaines d'auditeurs potentiels se sont vus refuser l'entrée et pleurnichaient lamentablement sur les trottoirs du Plattesteen!

P1140244.JPG

Une lueur lubrique dans le regard , les fans te narraient l'épique gig du 11 avril dernier, avec comme cerise sur la tarte un show burlesque siliconé, auquel nous n'aurons pas droit en cette journée d'Assomption.
Postés stratégiquement ( au comptoir) Yves Hoegaarden et Vincent, je ne bois jamais, avalaient leur sixième limonade en regrettant l'absence de RickyBilly, tu les quittes pour te coller frontstage et, à 20h55', les seigneurs, de noir fringués, prennent place au fond du bastringue.
La soirée va être torride, tu en as le pressentiment et, bouillant ce sera: pendant plus d'une heure nous fûmes plongés dans un bain-marie bouillonnant!

P1140231.JPG

P1140236.JPG
Jake Cavaliere
( ex Fuzztones dans les early nineties, ex Bomboras), un croisement Mick Jagger pas avachi/ Chris Robinson/ Richard Ashcroft/ Steven Tyler prend place derrière son petit Farfisa rouge et le secoue comme un prunier gorgé de fruits pulpeux- à la guitare, John "Big Drag" Saletra- basse, Shawn 'Sonic' Medina ( un ex Bomboras) et aux drums, le phénoménal Harry Drumdini aka "Full Tilt", un gars qui a frôlé Poison Ivy pendant des années et qui donc n'a peur de rien!
Un son énorme, des vocaux éructés incompréhensibles et une rage destructrice à faire pâlir les émeutiers de Tottenham: 'Synanon Kids', sur le dernier né ' Midnight to 666', à la pochette psychédélique.
Jake est déjà debout sur son orgue et s'agite comme un épileptique voulant trousser la nurse, il incline son jouet vers les premiers rangs et deux ou trois gamines, pas boudin, émettent le dessein d'aller l'embrasser.
C'est parti pour une heure de garage/punk salace et mâtiné de pointes psyché ou de heavy rock bien gras: MC5/les Stooges/ les Sonics/ les Cramps/les Pretty Things/ les Kinks de 'You really got me' et pour faire plaisir à Vincent une pincée de Ramones...
Les titres tous plus méchants les uns que les autres vont se succéder: ' You're
P1140270.JPG
gonna get there' , la guitare fuzze, Harry cogne comme un abatteur des Halles, la basse pistonne et le preacher fulmine... monte, garce: 'Get in the car' et attache la ceinture, on fonce!
De nos jours tout est à vendre: my 'Soul for sale'.
Combien?
Quatre chopes!
De plus en plus crapuleux et en bas ça remue ferme, ' Velvet' du velours sentant le cuir , celle-ci est pour toi Mathilde: ' Buried' .
Lord have mercy on us, ces mecs sont démoniaques!
Le DNA transformé en sauna.
Quoi, Patrick?
5€ c'est pas cher payé pour un bain turc.
Juste, petit, mais le bar est loin!
'Three'
Trois quoi?
Une troisième escalade sur mon piano.

P1140230.JPG

Le psyché: 'Save me' (from myself) ... gotta save me doctor... basse ronronnante, Farfisa omniprésent et gros riffs de guitare.
Addictif!
Du même acabit:' Gettin high on my mystery plane' .
Sorry, a short intermission. Bartender, fait soif ici, envoie 8 Jup vite fait: il en avale une cul sec et c'est reparti au baston: ' Going nowhere fast ' .
Les fans viennent tapoter le keyboard pendant qu'il annonce: come on feel the power of rock'n roll, come closer... tu rigoles, fiston, j'ai déjà une paire de nibards C 105 me chatouillant le dos et mon nez se promène dans la chevelure rousse d'une madame excitée.
' Action woman' de l'action c'est pas ce qui manque ,tout aussi explosif 'F F T S' et une dernière tranche de rock'n roll vitaminé: ' The split' !

P1140275.JPG

P1140258.JPG
Fin provisoire après un peu plus de 45', les Lords filent vers le bar.
Une petite bien roulée vient marteler l'orgue, les méchants rappliquent.
Hey you, little Chinese chick you played my organ..
Oui, et alors tu vas me donner la fessée?
Grand sourire et quatre bis d'affilée: le furieux 'Action' gueulé par tout le zinc, Jake vient cueillir la plus mignonne du lot en lui indiquant qu'elle doit appuyer sur la wah wah, en moins de deux c'est la folie dans le bar.
Demain c'est l'annif de Shawn...
Yeah, yeah, gueulent les femelles, Agnès vient l'éponger de son t-shirt. Bon, assez joué, voilà: 'She Cried / $4.95' et puis ' Ain't it fun', les Dead Boys sonnant Alice Cooper, pour finir par l'hymne des MC5 ' Kick out the jams' avec envahissement de la scène.
Bordélique et jouissif.
P1140285.JPG

22:00 extinction des feux?
Le DNA en ébullition en veut plus et les Lords of Altamont reviennent pour deux dernières salves sanguinaires, le pied de micro du guitariste atterrit sur tes pompes, 25 barbares, dont un U'lers, s'amusent à pianoter le jouet du frontman, les gamines frisent l'hystérie, avec Patrick on est pris d'un fou rire tonique!
P1140296.JPG

Bordel, rock'n roll is good for your soul!
Et la soirée va se prolonger avec Yves Hoegaerden et Vincent, euphoriques... plus de Jupiler, ni de Blanche, ni de Kriek, pas grave Julie on vide les stocks de Leffe et de Vedett.
Le lendemain elle me dit; 't'as pas l'air en forme'.
Le café est pas bon!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte