Magazine Bourse

L’« effet rentrée » au secours des marchés

Publié le 26 août 2011 par Boursomax
Aujourd’hui, même si le newsflow n’est pas encore au beau fixe, les investisseurs semblent avoir intégré dans les cours le scénario d’un très net ralentissement mondial et sont désormais en attente de facteurs de soutien. Le discours de Ben Bernanke attendu ce vendredi à Jackson Hole, s’il mentionne la perspective d’un QE3, pourrait être ce premier signal attendu pour un rebond plus net. Surtout, les marchés ont atteint des niveaux de valorisation tellement bas qu’ils commencent à offrir de nombreuses opportunités pour les investisseurs de long terme. La prise de participation annoncée aujourd’hui de Warren Buffet dans Bank of America pourrait être le signe avant-coureur d’un retour plus massif des investisseurs sur le marché en cette rentrée, quand bien même la crise de ladette est loin d’être terminée.

Après quatre séances consécutives de hausse, la configuration des marchés reflète un timide retour de l’appétit pour le risque. Cet apaisement s’inscrit après plusieurs semaines de plongeon d’une ampleur il est vrai excessive. Les investisseurs ayant cherché à ne pas réitéré le traumatisme de Lehman Brothers, ils étaient en effet massivement et simultanément sortis du marché sans se poser de question, provoquant une chute d’autant plus vive que l’absence d’un grand nombre d’acheteurs en cette période de vacances sapait toute velléité de soutien.


Fabrice Cousté, CMC Markets


*QEest  l’acronyme employé pour Quantitive Easing ou « assouplissement quantitatif » Il consiste pour la banque centrale des Etats Unis, laFederal Reserve ou Fed, à acheter des bons à long terme du Trésor américain. La Fed a déjà pratiqué une telle politique : de décembre 2008 à mars 2010, elle a acheté 1700 milliards de dollars d'obligations du Trésor et des titres adossés à des hypothèques. C'était le QE1. En novembre 2010, elle annonce poursuivre cette politique avec le rachat de 600 milliards de dollars (75 milliards de dollars par mois pendant huit mois) de titres du Trésor jusqu’en juin 2011. C’est le QE 2. Face au succès mitigé du second plan qui a débouché sur une croissance molle, un QE3 sera-t-il annoncé ? 
 

Inscrivez vous à la newsletter : www.boursomax.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boursomax 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines