Magazine

A la découverte du Dandysme avec mr François Jean-Daehn - magazine Monsieur (part1:l'exposition Ralph Lauren)

Publié le 26 août 2011 par Darkplanneur @darkplanneur

Ralph-l C'est à travers une interview exclusive réalisée avec mr Frannçois Jean Daehn, patron éditeur des magazines de référence MONSIEUR, MONTRES, rencontrée à l'occasion de l'exposition exceptionnelle dédiée à la collection de mr Ralph Lauren "L'Art de l'Automobile", que nous vous invitons à réviser vos classiques, et à prendre de véritables leçons d'élégance, en cette période de rentrée cela peut bien être utile...

Fdj

Une interview riche qui va vous transporter en 1ère partie à la découverte de l'univers automobile élégant du mythe Ralph Lauren, et dans une 2e partie à venir plus tard, un voyage dans les classiques du Dandysme.. On ouvre les yeux, on lit et on ne boude pas son plaisir.

Darkplanneur: Pourquoi cette association Monsieur/Ralph Lauren ?

François Jean Daehn: Elle s’est faite naturellement. J’aimerai bien que Monsieur ait autant de style que Ralph Lauren… Personne n’a réussi mieux que M. Lauren à cristalliser le style de l’Amérique. Et pas seulement une Amérique à la Fitzgerald, de la côte Est, un peu WASP, il a cristallisé  les élégances de toute l’Amérique! Celle des cow-boys, celle des indiens Navajos, celle de la rue, celle du sport… Il est intervenu dans tous les domaines et c’est ça que je trouve intéressant.

Ralph lauren

D:Pourquoi le choix de ces Masterpieces automobiles, tout l’intérêt réside dans la sélection des voitures n’est-ce-pas ?


FJD: C’est un choix qui appartient à M. Lauren, et c’est un choix qui est important en ce que sa collection automobile a influencé ses collections de mode. On peut voir dans certains des films de l’exposition qu’il existe des passages entre la carrosserie des Ferrari et des robes, entre certains éléments d’une collection de montres, comme le tableau de bord de la Bugatti qui est repris sur le cadran d’une montre. Il y a des ponts entre l’univers automobile et l’univers de la mode, de la joaillerie ou du prêt-à-porter.

Ferrari 375

Bugatti59

D:Comment expliquez-vous que la mode américaine masculine (comme Ralph Lauren,Tommy Hilfiger…) ait pu autant influencer notre société contemporaine alors que la mode féminine américaine n’a eu que très peu d’impact ? Le masculin américain serait-il plus fort que le féminin ?


FJD: Oui, pour des raisons économiques mais surtout culturelles. L’homme américain, c’est l’homme occidental sous toutes ses facettes, et personne mieux que Ralph Lauren n’a incarné cet homme américain dans tous ses rêves et y compris dans son allure. C’est en cela, je crois, la clef de son succès.


D: Le choix du Musée des Arts Décoratifs a-t-il une signification particulière ?


FJD:La présidente du Musée des Arts Décoratifs avait visité l’exposition de Boston où Mr Lauren avait présenté pour la première fois 16 véhicules. Elle a été séduite par le projet et a voulu montrer que l’automobile était un art et donc, faire rentrer l’automobile pour la première fois aux Arts Décoratifs.

Mc  laren F1

D:Quelle est votre définition de l’homme Ralph Lauren ?


FJD: C’est un homme qui a du style, qui n’est pas prisonnier de la mode qui aime les basiques de sa garde-robe. Il aime acheter des pièces et les garder de longues années, les voir évoluer avec lui, les voir vieillir, se patiner. Mr Lauren lui-même a une vieille chemise en jean fétiche qui est passée, rapiécée, et dont il ne peut pas se passer.

Moteur bugatti

D: C’est un luxe intemporel qui n’est pas sans rappeler le luxe Hermès. Est ce que vous voyez des passerelles ?


FJD: Oui, on peut en voir. Ce sont des marques dans lesquelles on fabrique des choses pour durer, des "classics", l'homme élégant peut y facilement trouver les fondamentaux de son vestiaire.

Jean's ralph-lauren

Curated by Thomas


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Darkplanneur 69696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte