Magazine Concerts & Festivals

Trois-Rivières... I love you !!!

Publié le 29 août 2011 par Yannpapas
Cette année, plus que les précédentes, j'ai pris un peu de temps Trois-Rivières... I love you !!!pour me balader dans cette ville qui m'accueille chaque été et que j'aime particulièrement, Trois-Rivières, et pour prendre quelques photos. J'avais envie de lui rendre hommage en rédigeant un petit article sur elle, je lui dois bien ça...
Je ne vais pas m'attarder sur l'histoire de Trois-Rivières, que j'ai déjà partiellement traitée dans un billet voilà deux ans. Je préfère vous parler Trois-Rivières... I love you !!!de ses rues, de mon ressenti quand j'y déambule, des lieux que j'aime, des bons moments que j'y passe...

Comment débuter cet article sans vous parler du Parc Portuaire et de la terrasse Turcotte. C'est là que la principale activité du FestiVoix se concentre et qu'on y trouve désormais ses bureaux.
Autant vous dire que j'y passe beaucoup de temps, et que j'adore ça. L'été, Trois-Rivières fait vraiment station balnéaire et n'a rien à envier à Palavas-les-Flots en terme de cadre. Le fleuve Saint-Laurent fait partie intégrante du centre-ville et me donne constamment l'impression d'être au bord de la mer.

Il faut dire que quand onTrois-Rivières... I love you !!! descend la rue des Forges, principale artère de la ville, et qu'on aperçoit cette étendu bleue tout au bout, c'est un peu magique. Pourtant, bizarrement, je préfère la remonter cette belle rue, surtout le matin, vers 10h, quand les divers bars et restaurants commencent à s'animer, que les serveurs et serveuses nettoient et préparent les tables pour le diner.

Un de mes Trois-Rivières... I love you !!!endroits préférés de Trois-Rivières se trouve là, au croisement des rues des Forges et Notre Dame centre. On y trouve, bien sûr, le mythique café Morgane.
Mais ma terrasse préférée est en face, celle du Nord Ouest café, bien entendu. De ce lieu stratégique, on voit tout ce qui se passe sur ce carrefour animé, notammentTrois-Rivières... I love you !!! l'arrivée du célèbre cowboy de Trois-Rivières, tous les jours vers 17h. Quel personnage incroyable !

On peut dire que c'est une des principales figures de Trois-Rivières, il anime le centre-ville chaque fin de journée et jusqu'à très tard. Son truc : la danse. Il passe ses soirées devant les bars de la rue des Forges à se trémousser pour le plus grand plaisir des passants.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur cet homme haut en couleurs, je vous recommande ce reportage qui lui a été consacré par une chaine de télé :



Si la photo ci-dessous vous montre une rue des Forges tranquille le matin, elle prend Trois-Rivières... I love you !!!un tout autre visage le soir, notamment en fin de semaine. Elle se remplie de jeunes, de centaines, de milliers de jeunes, qui squattent les nombreux bars et leurs terrasses.
Je l'emprunte souvent vers minuit, quand je me rends de la scène principale du FestiVoix aux scènes des bars (Nord Ouest café, Embuscade...) et je suis toujours ébahi par l'ambiance qui règne sur cette artère.

Heureusement quelle est en grande partie réservée aux piétons les soirs de week-end, sinon les automobiles auraient du mal à se frayer un chemin dans cette marée humaine.

Vous pourrez vous rendre compte de l'animation du centre-ville et principalement de la rue des Forges dans ce reportage tournée pendant l'été 2010 :



Il y a un autre quartier que j'affectionne beaucoup dans cette belle ville. C'est Trois-Rivières... I love you !!!ce que l'on appelle le vieux Trois-Rivières. J'emprunte ses rues régulièrement quand je me rends de chez mon ami Thomas au Parc Portuaire.

Il s'agit des rues Saint François-Xavier, Sainte Ursule, Saint Angèle, Saint Paul et Sainte Cécile (que de Saints !!!). Même si elles se ressemblent un peu toutes, j'aime particulièrement cette dernière, je ne sais pas trop pourquoi.
Quand on les prend au niveau du boulevard Saint-Maurice, ces rues interminables montrent d'abord de petits bâtiments de trois étages, en bois, avec un revêtement imitation briques. En descendant en direction du fleuve, cesTrois-Rivières... I love you !!! vieux immeubles laissent la place à de petites maisons en bois, pas toutes jeunes non plus, mais si charmantes.

C'est à ce niveau là que je longe le Collègue Marie de l'Incarnation et que je tourne à droite, dans la belle rue des Ursulines. Combien de fois ai-je parcouru ces dernières centaines de mètres pour aller de la scène Desjardins et celle des Voix Populaires du FestiVoix et vice-versa ?

Avant d'aller plus loin, je vous propose une superbe vision aérienne de Trois-Rivières, du centre-ville et de la zone portuaire, réalisée à partir d'un drone :



Je pourrais aussi vous parler de la rue Bonaventure, qui mène de la Terrasse Turcotte Trois-Rivières... I love you !!!à la place de l'Hôtel de Ville. J'y passe assez souvent et il m'arrive même de m'y arrêter en fin d'après-midi, car on y trouve la scène de la Relève (à côté du Manoir Niverville), mais plus souvent tard le soir, pour la scène des Voix Poétiques qui se trouve en face, au Zénob, mon bar préféré de Trois-Rivières.

Pour conclure avec le Trois-Rivières... I love you !!!centre-ville, je ne peux pas oublier le tunnel... ce tunnel que j'emprunte jours et nuits pour entrer et sortir du Parc Portuaire. Il est tellement long, tellement spécial. Il me fait un peu penser au tunnel de la Comédie, dans ma ville de Montpellier. Sauf que ce dernier, on ne risque pas de le parcourir à pied...

Finalement, je me rends compte que je ne connais que le centre-ville à Trois-Rivières (et quelques zones commerciales en périphérie). Ce n'est pas tout à fait vrai en fait. J'ai quelques amis à Pointe-du-Lac et il m'est arrivé d'aller passer quelques moments agréables dans ce beau quartier.

Et puis, il ne faut pas oublier non plus l'Ile Saint-Quentin. Celle qui fait de Trois-Rivières une véritable station balnéaire, car on s'y baigne (en tout cas, moi je l'ai fait...). Au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve, juste avantTrois-Rivières... I love you !!! le Cap-de-la-Madeleine, ce petit îlot de verdure permet aux trifluviens et aux visiteurs de passer un moment agréable au bord de l'eau.
On y a un superbe point de vue sur le Pont Laviolette, qui permet de passer rive sud. Et quand on a de la chance (comme moi), on peut y faire une belle photo de voilier...

En parlant de photos, si vous voulez admirer de superbes clichés de la capitale mauricienne, je vous suggère d'aller sur l'album Flickr d'André Veilleux, ça vaut le coup.

Pour tout cela, et surtout pour tes habitants si chaleureux, Trois-Rivières, je t'aime.
J'ai hâte de te découvrir l'hiver, couverte d'une belle pellicule de neige. Parce que, comme le dit la chanson, ma chanson... "Je reviendrai à Trois-Rivières".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannpapas 1906 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte