Magazine Culture

Etre vert, ça passe aussi par l’identité sonore !

Publié le 29 août 2011 par Jeanne Walton

1597151 Etre vert, ça passe aussi par lidentité sonore !

Alors que la prise de conscience autour de l’efficacité du marketing sensoriel se fait de plus en plus large, notre époque nous prouve aussi régulièrement qu’il est grand temps de songer à se préoccuper des problématiques écologiques. D’un côté un outil, de l’autre un engagement, une question se pose alors : une identité sonore peut-elle notablement illustrer une démarche responsable envers l’environnement ?

La réponse est simple: oui. Une identité sonore peut porter et symboliser avec force la notion de développement durable, tout en véhiculant les autres valeurs d’une marque et nous savons combien il est important aujourd’hui de communiquer visiblement sur cet engagement particulier. Prenons deux exemples.

  • Le premier est la toute nouvelle identité sonore d’EDF (cliquez ici pour entendre l’identité sonore d’EDF) sortie il y a quelques semaines. On comprend que la machine laisse la place à l’homme, que l’homme prend la maîtrise des machines, qu’il s’agit désormais de mettre la technologie au service de l’humanité : respecter notre environnement. Ceci est illustré par un chœur de voix féminines et masculines soutenues par des sons électroniques doux. La douceur symbolise un peu la soumission de la technologie: ce sont les voix qui surplombent, c’est l’homme qui dirige. Le chœur fait échos à l’action collective, variable essentielle au réel changement environnemental. Ici, l’engagement d’EDF pour l’écologie, se ressent clairement au coeur de son identité sonore. Entre composition, choix des instruments et tons, la symbolique est très forte.
  • Du côté des organismes pleinement engagés, on pense tout de suite à la Fondation Nicolas Hulot (cliquez ici pour entendre l’identité sonore de la Fondation Nicolas Hulot). Depuis peu celle-ci profite également d’une identité sonore, fait plutôt rare dans le paysage des organismes  à but non-lucratif. Dans ce cas, les valeurs de la marque sont illustrées par le savant mélange d’un thème qui dégage beaucoup d’émotions, entre espérance, promesse, clarté et possibilité, mais aussi le choix des matériaux: bois, percussions, éléments exclusivement acoustiques et un traitement naturel des sons.

C’est deux exemples ont un caractère particulièrement sérieux, profond et véhiculent beaucoup d’émotions grâce aux accords mineurs notamment. Ils sont la preuve que les valeurs engagées peuvent être communiquées avec minutie par le biais de la musique. Toutes les nuances peuvent y trouver leur langage et c’est ce qui fait la qualité d’une réalisation en design musical. De la même manière qu’il y a plusieurs façons d’être vert, les nuances musicales sur ce thème sont aussi nombreuses, et le doivent. Certains avaient cette idée : la création d’un label vert sonore. A la façon de la signature sonore d’Intel qui s’incruste dans les publicités des marques de matériels  informatiques utilisant la technologie Intel, un label sonore de quelques secondes aurait pu marquer au fer vert les marques ayant un engagement écologique. Évidemment ce projet-là présentait une force « pratique » et « identifiante » notable, mais ne laissant que trop peur de place au respect de la singularité de chaque marque dans son engagement, cette idée n’a jamais vu le jour.

Si la musique a ce pouvoir de véhiculer tout un panel de valeurs différentes, elle sait aussi, bien les segmenter, ou les fusionner: ce n’est pas un tas de valeurs délivrées en vrac.  Il s’agit d’un discours ordonné qui n’exclut pas qu’une valeur en particulier cohabite parfaitement avec les autres. Ainsi être vert doit sonner comme un élément complètement intégré à l’ADN d’une marque. L’identité sonore permet de rendre cet engagement, profond, authentique et visible.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanne Walton 1233 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte