Magazine Cinéma

Horrors of the Spider Island

Publié le 29 août 2011 par Olivier Walmacq

horrors_spider_island

genre: épouvante
année: 1957
durée: 1h15

l'histoire: Un avion composé de deux hommes et de huit femmes se crashe dans la mer. Par chance, l'équipage atterrit sur une île inconnue. Ils ignorent que ce domaine est infesté d'araignées particulièrement hostiles.

la critique d'Alice In Oliver:

Voilà une petite bisserie, intitulée Horrors of the Spider Island, réalisée en 1957 par un certain Fritz Böttger, qui met à l'épreuve un équipage rescapé du crash de leur avion. Par chance, ils survivent à la castatrophe et atterrissent sur une île. Très vite, le film ouvre les hostilités puisque des araignées monstrueuses font leur apparition et se cachent dans les arbres (rires !).

Seul problème, et pas des moindres: l'équipage est essentiellement composé de femmes. Loin de moi l'idée de faire une remarque machiste, mais l'un des rares hommes de la troupe se fait mordre par une araignée. Quelques minutes plus tard, le bellâtre devient un monstre.
Son comportement a également changé puisqu'elle s'attaque aux dames. De ce fait, un seul moussaillon peut encore satisfaire et sauver mesdames.

C'est aussi le gros problème de ce nanar sans grand intérêt. Le réalisateur, Fritz Böttger se concentre alors sur les états d'âme des femmes de l'équipage.
Ce qui donne lieu à de nombreux bavardages et à des dialogues totalement hors-sujets. Les arachnides de service sont rapidement mises de côté et c'est bien dommage...  D'autant plus que le début d'Horrors of the Spider Island était prometteur.
Bref, on s'ennuie ferme et il ne se passe pas grand chose malgré la courte durée de cette série B définitivement fauchée.

Note: 03.5/20
Note naveteuse:  15/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines