Magazine Culture

A l'article des vacances

Publié le 30 août 2011 par Bertrand Gillet

Chronique les pieds dans le sable.

A l’article des vacances
Ô fidèles lecteurs z’et amoureux de la chose rock’n’rollesque, il est temps pour moi de vous quitter. Rassurez-vous, malgré la récente réforme, je ne compte pas prendre de sitôt ma retraite. Je n’ai pas non plus décidé de démissionner de mes fonctions musicalo-littéraires pas plus que je ne vais tenter, dans un geste désespéré, de mettre fin à mes jours. Comme dirait l’autre fiotte, il est venu le temps (non pas des cathédrales) mais de prendre des vacances bien méritées. Quelque part sous le soleil (présent) des îles grecques. Cette pause bienvenue me permettra de penser à autre chose qu’au rock, je songeais ainsi à la littérature rock !!! En effet, je compte bien compulser avec l’agilité du vieux geek rompu à tous les efforts intellectuels même lorsque son corps se trouve vautré dans la courbe toilée d’un transat situé à quelques encablures de la méditerranée, les dernières publications en la matière. Au programme donc chez Le mot et le reste, Captain Beefheart and his magic band(s), Revolution in the head, les enregistrements des Beatles et les sixties, Life, pavé autobiographique signé Keith Richards. J’en passe et des moins mauvais. Quoi de mieux pour se retirer provisoirement des affaires et réfléchir au sens de la vie… Et puis, il convient de ménager son organisme afin d’aborder la rentrée musicale dans les meilleures conditions qui soient. Car en septembre, les sorties se bousculeront et il faudra faire preuve d’attention pour en retenir la substantifique moelle : nous aurons ainsi l’occasion de reparler du duo californien Girls, des Twin Sisters qui sortent leur premier album, de la réédition tant attendue de Smile, chef-d’œuvre oublié des Beach Boys, du deuxième opus de Justice qualifié de « progressive rock record, played by guys that don’t know how to play ». Prometteur. D’autres événements émailleront la rentrée comme le concert de Metronomy dans ce saint des saints qu’est l’Olympia, imaginez, le pied, le rêve ! Concert peut-être suivi d’un petit détour backstages pour prendre auprès du groupe en personne le pouls de la soirée. Bien entendu, vous retrouverez la fameuse rubrique des « 10 » avec autant de déclinaisons thématiques que le concept l’autorise. Sans parler des fameuses interviews signées Shebam que vous adorez par dessus tout. Là encore, de belles surprises peuvent être d’ores et déjà annoncées. Je n’en dis pas plus. Côté buzz, dieu sait qu’il en faut, nous ne couperons pas au phénomène Dog Is Dead, combo anglais avec saxo, dont le single Young avait enthousiasmé la blogosphère. D’autres révélations sauront sans doute donner de la voix à cette fin d’année bien timide. Malgré tout, le critique doit parfois se séparer du mot rock et se mettre en partance. Pour un ailleurs où il cherchera méthodiquement à se ressourcer. Dans les moiteurs torrides d’un autre soleil, d’une autre mer argentée, mouillant un si beau pays, hélas désargenté. Histoire de garder un pied dans métier.

Dog Is Dead, Young :

http://www.youtube.com/watch?v=1zM73nHfT5U



30-08-2011 | Envoyer | Déposer un commentaire | Lu 1211 fois | Public
voir
Ajoutez votre commentaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bertrand Gillet 163 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte