Magazine Afrique

Présidentielle 2011 : Paul Biya est le grand Favori

Publié le 29 août 2011 par 237online @237online
ééèéàîéàéàééàîééé
Il y a deux ans de cela que l'Afrique est entrée dans le monde très fermé de l'audiovisuel diffusant l'information en continue à travers la chaîne Africa24tv Basée à paris, dont le promoteur n'est autre que constant Nemale .Cet ingénieur reconverti dans le journalisme n'est pas à son coup d'essais, puisque en compagnie de Pierre Bedoux,Elise M'packo, et Jo Amorin, il co-créait déjà en 1998 la chaîne de télévision Telesud, qui aujourd'hui, selon certaines indiscrétions serait la propriété de la famille présidentielle Gabonaise. Si l'Afrique tout entière a accueillit avec joie l'arrivée de ce medium qui émet encore depuis Paris, il n'en demeure pas moins vrai que certaines langues

commence à se délier concernant l'objet et la nature de cette chaîne qui met en valeur, faut bien le reconnaître, la beauté et le talent du journalisme africain par le truchement des ravissantes présentatrices qu'on peut observer lors des journaux télévisés ou des magazines qu'elle diffuse en boucle.

Il faut vraiment être ingrat pour ne pas saluer une telle initiative, surtout que l'information africaine dépendait encore récemment à près de 90% des chaînes Françaises telles que RFI, France24 et TV5, Anglo-saxonnes (BBC, CNN), Arabes (Al Arabia, Al Jeezira), et enfin Allemandes à travers L'agence Reuters et la deutschewelle qui n'ont jamais raté l'occasion de la stéréotyper et clochardiser.

L'information joue un rôle primordial dans l'éducation, le développement et la primauté des individus, des peuples et de races. Il était grand temps que l'Afrique réagisse face à l'injustice qu'elle a toujours subit dans les médias occidentaux qui ne diffuse la plupart du temps qu'une image négative ou galvaudée la concernant (Guerre, famille, maladies et catastrophes naturelles).Lors de son discours d'ouverture, l'opiniâtre entrepreneur Constant Nemale, devant un parterre d'invités triés sur mesure affirmait que «Il y a tellement les gens ; on l'a assez dit dans les médias, qui projettent une n'image négative de l'Afrique. »

Mamadou Diagna Ndiaye président du comité stratégique d'africa24tv quant à lui, faisait écho à cette assertion en affirmant toute véhémence comprise que « africa24 fait sienne les valeurs de maturité de responsabilité et de professionnalisme dans le traitement de l'information, mais qu'il s'agira d'abord et avant tout peut-être pour cette télévision sans frontière d'offrir au monde le meilleur de ce que recèle le continent africain, de faire œuvre de pédagogie sans doute,mais aussi de faire partager au reste du monde,les inquiétudes, les espérances, les craintes ,la créativité et le génie de l'Afrique ».

Si on peut saluer la qualité du discours de ces deux personnalités phares d'africa24, on ne manquera par de relever certaines dérives surtout quant il s'agit du traitement de l'actualité politique dans les pays africains. Africa24,on peut le dire sans trop craindre qu'elle a souvent ces derniers mois pris position pour les gouvernements en place. Dans son édition du samedi 27 Août 2011, africa24 ne manquait pas d'affirmer que si Paul Biya se représentait, il serait le grand favori du scrutin présidentiel d'octobre prochain .Sur quelle base africa24 affirme-t-elle cette déclaration ? Sur la base d'un sondage ?

si oui lequel ? La chaîne présidée par Constant Nemalé n'est plus à la hauteur des discours prononcés lors la cérémonie d'ouverture du 12 Mai 2009 au Georges 5 à paris. Lui qui est camerounais d'origine et vivant depuis des années à l'étranger est sûrement loin des réalités du pays de ses origines. Le Président Biya est un autocrate contesté et honnis par le peuple qui ne l'a jamais élu ; J'en veux pour preuve la peur du régime de mettre sur pied un organe indépendant chargé de l'organisation des élections.

De quoi et de qui Biya a-t-il peur ? Africa24 cette chaîne au service de l'Afrique se doit désormais de participer d'une manière active à l'instauration de la démocratie sur le continent et non à aider les monarchies les barbares à s'éterniser au pouvoir. Si l'Afrique des stéréotypes existe, c'est en partie à cause des dictatures et des autocraties qu'on peut observer sur son sol. Africa24 acceptera-t-elle qu'elle s'est trompée sur le cas du Cameroun ? Seule l 'avenir nous le dira.


Follow

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte