Magazine

Wade Davis, Pour ne pas disparaître (extrait 3)

Publié le 30 août 2011 par Xavierlaine081

 wadedavis.jpg

Nous sommes placés devant l’un des défis les plus cruciaux de notre époque : réussir à étouffer les flammes de ce brasier et retrouver une nouvelle façon d’apprécier la diversité de l’esprit humain dans son expression culturelle. Les compétences du navigateur traditionnel ne sont pas sans rappeler celles du savant : on apprend par l’expérience directe et par la mise à l’épreuve des hypothèses, avec des informations qui proviennent de toutes les branches des sciences naturelles, de l’astronomie, du comportement animal, de la météorologie et de l’océanographie. Le temps n’avait pas beaucoup d’importance. La richesse ne se définissait pas par la propriété, mais par le prestige et par le statut que chacun acquérait en faisant preuve de générosité et donc en s’assurant un réseau social, une sorte de capital humain culturel, un trésor de dettes et d’obligations rituelles dont son clan et sa famille toucheraient à jamais les intérêts. Dans les calculs économiques qui président à l’industrialisation de la nature, aucune unité de mesure ne permet d’estimer le coût de la destruction d’un bien naturel, ou de sa valeur intrinsèque si elle existe encore.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog