Magazine Cinéma

La Guerre est déclarée : le public sera conquis

Par Cineblogywood @Cineblogywood
La Guerre est déclarée : le public sera conquis
En salles : Roméo et Juliette. Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont la vie devant eux… mais leur fils Adam est atteint d’un cancer rarissime à 18 mois. Les chances de survie sont minces. Et pourtant, ses parents vont foncer à cent à l’heure dans cette course contre la maladie et lutter pour que leur enfant vive.
Jamais dramatique, cette histoire à faire pleurer dans les chaumières va pourtant nous faire souvent rire.  Nous émouvoir aussi. C’est une histoire vraie. Celle de la réalisatrice et comédienne Valérie Donzelli et de Jérémie Elkaïm, son ex-compagnon, co-scénariste et comédien également dans La Guerre est déclarée, qui sort mercredi 31 août. 
Une poésie dramatique et comique
Acclamé à Cannes, récompensé à Cabourg et Angoulême, le film ne cesse de susciter l’admiration des cinéphiles. Une surprise pour la réalisatrice, qui pour son deuxième film a su toucher en plein cœur. Avec son humour et sa sensibilité, elle nous transporte dans son univers poétique et pourtant tellement grave.
Deux êtres qui découvrent la passion et vont se retrouver en pleine jeunesse touchés de plein fouet par la dure réalité de la vie. Chacun a sa manière d’aborder le cancer de leur enfant. Lui préfère ne pas savoir, rester fort, positif et continuer à vivre des moments d’insouciance pour mieux lutter. Elle, veut comprendre, savoir, pour mieux digérer sa douleur. Elle agit méthodiquement, se rend consciencieusement chaque matin auprès de son enfant, se dévoue jusqu’à parfois oublier qu’elle est femme avant d’être mère. Lui, la rappelle à l’ordre. Le père, c’est Jérémie Elkaïm, extraordinaire, criant d’amour et de folie douce, de passion qui donne au couple sa force de persévérer, de tenir.
Autour d’eux, la famille est unie, forte et solidaire. Chacun répond présent autour de ce petit être. Pendant des mois, ils vont apporter tout leur amour à Adam et ne baisseront pas les bras. Les obstacles, ils les surmonteront, les uns après les autres. Sans jamais perdre espoir. Une belle leçon de vie, un hymne au courage et à la persévérance. Le couple ressortira brisé de cette lutte mais lié à jamais par l’amour porté à cet enfant.

Un univers plein de fantaisies
 
Au delà de cette belle histoire, il y a une image originale, filmée avec un appareil photo Canon, une réalisation qui étonne et qui émerveille. Derrière les mots, Valérie Donzelli filme avec charme et drôlerie les émotions indescriptibles de la souffrance, du bonheur aussi. On se laisse emporter par sa fantaisie où se mêle histoire vraie et fiction. Ponctué de chansons un peu naïves et tendres, d’accélérations soudaines, le film n’en finit pas de surprendre. 
Sans aucun doute, Valérie Donzelli a placé la barre très haut. Et il va falloir tenir la distance.  Mais la persévérance, elle connaît… Cette femme pleine de charme rayonne par sa douceur, son insouciance, mais aussi sa force et sa ténacité.
Révérence.
Mrs Peel

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines