Magazine Cinéma

Festival de Deauville 2011

Par Popmovies

Découvrez les dernières infos sur le Festival.

280845_243983982278570_130295616980741_1008907_2431028_o.jpg

La 37ème édition du Festival de Deauville va bientôt débuter, le 2 Septembre, pour 10 jours de pur bonheur. J'aurais adoré y aller mais ça ne sera pas pour cette année

:(
...

Cette nouvelle édition a une très belle programmation, très alléchante et qui a le don de me rendre encore plus triste à l'idée de ne pas pouvoir y être.

Le réalisateur Olivier Assayas sera le Président du Jury. Il aura à ses côtés l'actrice Nathalie Baye, la réalisatrice Claire Denis, le compositeur Nicolas Godin, l’actrice Chiara Mastroianni, l'écrivain Jean Rollin, l'acteur Bruno Todeschini et le chorégraphe Angelin Preljocal.

Le Jury révélation sera lui composé de l'acteur Samuel Benchetrit qui sera le Président, les actrices Leila Hatami (découverte dans Une Séparation), Sabrina Ouazani (Des hommes et des dieux), Elisa Sednaoui (Bus Palladium) et l'acteur Benjamin Siksou.
Ils récompenseront un des films en Compétition et lui remettront le Prix de la Révélation Cartier.

14 films sont en compétition cette année et il y a 8-10 films que j'aurais aimé voir.

  • All she can, de Amy Wendel

Synopsis : Bienvenue à Benavides au Texas, une bourgade dans laquelle des filles menues peuvent soulever 280 livres de fonte, où des recruteurs de l’armée traînent dans les couloirs des lycées et où une communauté d’Américains d’origine mexicaine, patriote et présente sur place bien avant l’existence du Texas, lutte pour surmonter les difficultés économiques. Luz est une adolescente qui veut quitter cet endroit et l’haltérophilie est son ticket de sortie.

  • Another Earth, de Mike Cahill

Synopsis : Rhoda Williams, brillante jeune diplômée en astrophysique, rêve d’explorer l’espace. John Burroughs est un compositeur au sommet de sa carrière qui attend un deuxième enfant. Le soir une autre planète semblable à la Terre est découverte, la tragédie les frappe et les vies de ces étrangers deviennent inextricablement liées l’une à l’autre.

  • Another Happy Day, de Sam Levinson

Synopsis : Une comédie sur des ex en guerre, des tantes hystériques, des ados désaxés… et le mariage qui les réunit tous… pour le meilleur et pour le pire.

  • En secret, de Maryam Keshavarz

Film que j'ai déjà vu lors du Festival Paris Cinéma, vous pouvez retrouver ma critique ICI.
Je vous invite à le voir!

Synopsis : Atafeh et sa meilleure amie Shireen fréquentent les soirées branchées du Téhéran underground. Elles essayent de profiter au mieux de leur jeunesse quand Mehran, le frère et complice d’Atafeh, devient membre de la police des mœurs. Alors qu’il désapprouve sévèrement leur besoin de liberté, Mehran tombe amoureux de Shireen. Ses sentiments vont vite tourner à l’obsession et mettre à l’épreuve l’amitié des jeunes filles.

  • Detachment, de Tony Kaye

Synopsis : Henry Barthes est un professeur remplaçant. Il est assigné pendant trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Lui qui s’efforce de toujours prendre ses distances va voir sa vie bouleversée par son passage dans cet établissement.

  • Jess + Moss, de Clay Jeter

Synopsis : Jess, dix-huit ans, et Moss, douze ans, sont deux petits-cousins qui passent l’été dans les champs de tabac brun de l’ouest rural du Kentucky. Sans membre proche de leur famille à qui se confier, ni d’amis de leur âge avec qui jouer, ils sont tout l’un pour l’autre. Ils se risquent à explorer de profonds secrets et à espérer un futur, confrontés à la peur de se retrouver seuls, d’être ainsi livrés à eux-mêmes et de connaître des jours sans lendemain.

  • On the Ice, de Andrew Okpeaha MacLean

Synopsis : Qalli et Aivaaq, deux adolescents de la communauté Iñupiaq, mènent une vie sans histoire dans une petite ville isolée du nord de l’Alaska. Un matin tôt, ils décident de partir à la chasse aux phoques avec James, un de leurs amis. Une dispute éclate entre les trois garçons et se termine par la mort accidentelle de James. Liés par ce sombre secret, les deux adolescents inventent mensonges sur mensonges afin de ne pas éveiller les soupçons de leur communauté.

  • Return, de Liza Johnson

Synopsis : De retour après avoir accompli son service, Kelli meurt d’impatience de retrouver son ancienne vie, son paisible quotidien dans une ville de la Rust Belt américaine. Mais peu à peu s'installe le sentiment que ce quotidien n'est plus ce qu'il a pu être. Un fossé se creuse entre Kelli et son mari Mike, qui ne comprend pas ce qu’elle a traversé. Ses amis sont affectueux mais semblent préoccupés par des broutilles. Sa fille Jackie réclame plus d’attention qu’elle ne peut en accorder, et son employeur ferme boutique…

  • Take Shelter, de Jeff Nichols

Synopsis : Curtis LaForche mène une vie paisible avec sa femme et sa fille quand il devient sujet à de violents cauchemars. La menace d'une tornade l'obsède. Des visions apocalyptiques envahissent peu à peu son esprit. Son comportement inexplicable fragilise son couple et provoque l'incompréhension de ses proches. Rien ne peut en effet vaincre la terreur qui l'habite...

  • Terri, de Azazel Jacobs

Synopsis : Elevé par un oncle souffrant, tête de turc de ses camarades et ignoré par ses professeurs, Terri s’est résigné à être un outsider et vit reclus dans sa solitude. Sa rencontre inattendue avec le proviseur adjoint de son lycée, qui voit en lui l’adolescent qu’il était autrefois, va bouleverser son existence et lui faire découvrir que la vie peut être aussi faite de joie et de partage.

  • The Dynamiter, de Gordon Matthew Sumner

Synopsis : L’été est arrivé à Glen Allan dans le Mississippi. Robbie, un adolescent de quatorze ans, n’est pas d’humeur à se réjouir des vacances. En proie à une crise d’angoisse, sa mère a une nouvelle fois quitté le domicile familial et il doit dorénavant s’occuper, avec sa vieille grand-mère, de son jeune demi-frère. Lorsque Lucas, le frère aîné de Robbie, revient à la maison, c’est presque une vraie vie de famille qui débute pour le garçon.

  • Trust, de David Schwimmer

Synopsis : Chez eux, en banlieue, Will et Lynn Cameron se sentent en sécurité. Dans leur maison, la nuit, ils dorment avec le sentiment que leurs trois beaux enfants sont parfaitement protégés. Lorsque Annie, leur fille de quatorze ans, se fait un nouvel ami sur Internet – Charlie, un garçon de seize ans rencontré sur un forum de discussion – ses parents ne s’inquiètent pas. Ils se disent qu’il est normal que des adolescents échangent grâce aux nouvelles technologies. Après plusieurs semaines d’échanges en ligne, Annie se sent de plus en plus attirée et fascinée par Charlie, même si elle réalise peu à peu qu’il n’est pas ce qu’il prétend être.

  • Without, de Mark Jackson

Synopsis : Sur une île boisée très isolée, Joslyn devient aide à domicile auprès d’un vieil homme en état végétatif, cloué sur un fauteuil roulant. Elle n’a pas de réseau de téléphone, pas d’accès à Internet et a été exclue du lycée pendant un an. Traversant une douloureuse épreuve personnelle, elle oscille entre le réconfort qu’elle pourrait trouver en compagnie du vieil homme et la sensation de peur et de suspicion qu’il lui inspire. Jour après jour, son quotidien solitaire la pousse à s’interroger sur la sexualité, la culpabilité et l’abandon.

  • Yelling To The Sky, de Victoria Mahoney

Synopsis : Alors que son noyau familial se disloque, l’existence déjà instable de Sweetness O’Hara, une adolescente métisse de dix-sept ans, devient encore plus difficile le jour où elle est prise pour cible par des élèves violents de son lycée. Elle doit dorénavant trouver le meilleur moyen de se défendre et prendre sa vie en main, chez elle, comme à l’école, dans un quartier où sa survie semble incertaine.

Lors du Festival il y aura aussi des avant-premières et il sera possible de voir notamment Drive, Crazy, Stupid, Love, La Couleur des sentiments, The Artist et bien d'autres.
Pour voir la liste des films projetés en avant-première, c'est par ICI.


Un hommage sera rendu à de nombreux artistes dont Francis ford Coppola qui sera l'invité d'honneur, le réalisateur Blake Edwards et l'actrice Naomi Watts.
La page complète des hommage est ICI.


Pour en savoir plus sur le Festival, vous pouvez aller sur son site officiel.

Vous avez aimé cet article? Alors partagez le et votez pour lui sur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Popmovies 1994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines