Magazine Culture

Prophétie, le maitre du jeu - Mel Odom & Jordan Weisman

Par Maily7

PROPHETIE

4m de couverture:

La nuit de son treizième anniversaire, Nathan est tiré du sommeil par un étrange cliquetis. Guidé par le bruit, il se rend dans la chambre de son père et trouve, dans une vieille valise, une photo, un carnet et une boîte qui appartenaient sans doute à sa mère, décédée à sa naissance. La boîte contient un jeu maya très ancien. Nathan découvre bientôt qu'il s'agit d'un cadeau du dieu maya de la création. Remettant le sort de l'humanité en question, celui-ci propose au garçon un défi : Si Nathan parvient à le battre au Jeu, la fin du monde, prévue en décembre 2012, n'aura pas lieu. Un défi d'autant plus terrifiant que, pour espérer remporter la partie, il faudrait déjà que Nathan connaisse les règles du jeu...

Mon avis:

Tout d'abord, merci à Babelio ainsi qu'aux éditions Bayard Jeunesse de m'avoir offert cette lecture.
Alors, voila, décembre 2012 approche, la fin du monde est annoncée par le calendrier maya. C'est d'ailleurs un dieu Maya, Kukulkan, qui va emmené Nathan un jeune garçon de 13 ans, dans un jeu, dont il ignore les règles. De plus, il existe des fréquences, mondes échos de notre réalité, qui permettent entre autre, de parler aux morts, de voir le passé, ou encore de voler. Voici le monde dans lequel évolue notre jeune protagoniste.
Avant tout de chose, ce livre est destiné à un jeune public. C'est tout à fait le genre de livre que j'aurai pu lire il y a quelques années, et que j'aurai vraiment adoré. Pourquoi ? Parce qu'il y a un mélange d'action, de rêve ( qui n'a pas rêvé de pouvoir voler), d'intrigue, et de surnaturel.
Les personnages sont peut être par contre trop parfait : la cousine est parfaite : jolie, intelligente, aimée des profs. Nathan est intelligent, mais ne veut pas travailler à l’école, car tout cela l'ennuie. Il semble au dessus de l'enseignement. De plus, il arrive à tenir tête aux brutes de son collège ...
Il n'a poutant pas la vie facile : une mère morte à laquelle il peut parler, un père, bien vivant, mais très absent, un oncle envahissant : voici l'entourage du héros.
Ce qui m'a chagriné, est de ne pas savoir comment on joue à ce jeu : même la fin ne révèle pas les règles. On est dans l'abstrait, avec malgré tout une bonne leçon : l'objectif n'est pas le seul élément important, il y a l'art et la manière d'arrivée à ses fins qui rentre en jeu.
De plus, j'aurai peut être aimé un peu plus d'élément "maya".
Le style est sympathique et adapté aux jeunes publics à qui le livre est destiné.
Dernier point, je n'ai pas aimé la fin du livre : pas celle qui nous annonce que le jeu n'est pas fini, car on s'en doute rapidement, mais la 'punition' est vraiment cruelle.


Attention Spoiler ( surligner pour lire )
Alors, d'accord, la mère de Nathan est morte, mais 'emporter à nouveau alors qu'il l avait retrouvé je trouve cela affreux. Ce livre est quand même destiné à des enfants d'un dizaine d année.
:

En bref maily

Une lecture agréable, sans plus, mais cela ait dû à mon grand age. Les enfants trouveront certainement cette histoire distrayante. Avec un énorme bémol concernant la fin.
Il ne faut pas oublier que c'est un livre pour jeunes ados, et je trouve la fin térrible

note3a

En librairie, le 13 octobre 2011




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maily7 108 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines