Magazine Culture

Anthologie permanente : Lorand Gaspar

Par Florence Trocmé

Le sérieux cérébral est à l’œuvre. L’espace inodore s’entasse sur d’incorruptibles échafaudages. Mais sans bornes est la patience des eaux et des vents. 
 
Dans le dos de l’Expliquant, quelle paix sur la rugosité du monde ! Et non plus l’aimable silence aux recoins peuplés d’ombre, mais la reine-faille tectonique du discours, bouche incommensurable de prophète décapité. 
 
 
Seule l’absence écoute ce moment de parole sans maître ramassée dans son erre. Et la flamme qui se penchait dans l’œil, se transforme en fouet redoutable, délivrée de ses écoutes. Témoin heureux et terrifié, tu es l’ordonnance du désastre. 
 
 
Il te faut encore et encore tordre le cou à ce tourbillon, annuler le mouvement giratoire qui sans fin se mord, éteindre le bavardage incoercible de ton âme. Ta main qui tâtait le pouls en est emportée. Ainsi parfois, lancé dans l’aube, sur les cuves où fermente l’étendue, un cri d’oiseau annule toute fondation. 
 
 
Il y a cette douleur ; et la présence soudain révélée dans l’arche de l’impuissance du discours. Et dans celui qui marche, parmi l’apocalypse dérisoire d’une terre étouffée d’ordures, la fraicheur inconnue des nappes phréatiques du mouvement inentamé. Parfois, le muscle qui serrait la douleur se résout en musique.  
 
 
Inefficacité de la parole ? 
 
De quelles obscurités nous accouchera-t-elle ? 
 
Mais parle, ô parle encore dans le lit opaque de la lumière !  
 
 
Le miroir que pose devant lui-même ton discours, brise-le, brise-le sans relâche. Reçois dans ta nage le rugissement du large, ta perdition, ta vigueur.  
 
 
  Ce lointain d’où tu procèdes 
  Cet avant qui s’absorbe 
  Et d’était déjà toi 
  Infondé sans restriction 
 
Lorand Gaspar, Approche de la parole, suivi de Apprentissage, Gallimard, 2004, pp. 128 et 129 
 
 
Lorand Gaspar dans Poezibao :  
bio-bibliographie, extrait 1, extrait 2, extrait 3, extrait 4, extrait 5(parution Europe), note de lecture du numéro spécial d’Europe (oct. 2005), extrait 6, extrait 7, le « Poètes d’Aujourd’hui » de Jean-Yves Debreuille (parution), in notes sur la poésie



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines