Magazine Concerts & Festivals

Myslovitz- Esplanade du Parlement européen à Bruxelles, le 30 août 2011

Publié le 30 août 2011 par Concerts-Review

'A l'occasion de la cérémonie d'inauguration de l'esplanade "Solidarność 1980", Jerzy Buzek, Président du Parlement européen, vous invite au concert du groupe de rock alternatif polonais MYSLOVITZ. Entrée Libre!' annonce le service culturel de l'Ambassade de Pologne.
Belga hier:
L'Esplanade Solidarnosc 1980 et l'Agora Simone Veil ont été officiellement inaugurées mardi devant le Parlement européen à Bruxelles, en hommage au syndicat qui a renversé le régime communiste en Pologne et à celle qui est devenue, presque au même moment, la première présidente du Parlement élu au suffrage universel.
Avanti pour la gare du Luxembourg, tu te mêles aux centaines d'Andrzej, Arkadiusz, Gustaw, Lech, Radoslaw, Agnieszka, Ilona, Ludmila ou Sylwia pour admirer le band numéro 1 chez Bronisław Komorowski:
P1150280.JPG
Myslovitz
naît en 1992 en Silésie, oui, à Mysłowice- collectionne les Fryderyks et sort des singles et des albums comme une poule pondeuse en batterie: 10 albums à ce jour, le dernier: 'Nieważne Jak Wysoko Jesteśmy', en 2011.
Pour la petite histoire, le band d' Artur Rojek (the Freshman), le leader, chanteur/guitariste ( également directeur artistique du plus grand festival alternatif en Pologne)/ du bondissant favori des lycéennes, Wojciech Powaga ( guitare)/de Jacek Kuderski( basse)/ de Przemek Myszor ( guitare, claviers) et de Wojciech Kuderski ( drums) est passé au Pukkelpop en 2002.
P1150247
20h10', sous les acclamations polaques, Myslovitz attaque 'Skaza' titre ouvrant le dernier né.
P1150243.JPGOn t'avait soufflé shoegaze, Britpop, college rock ..le moins que l'on puisse dire est que leur indie est vachement élaboré et agréable à la cochlée, pour les lyrics évidemment, tu t'abstiens de tout commentaire, le principal est que ça sonne bien et puis les mecs se décarcassent sur scène.
'Nienawisc' est plus nerveux que l'initial, les guitares s'agitent sur une basse et des drums consistants: un croisement entre Radiohead/ Sonic Youth/ les Stone Roses/ Suede et Clap your Hands...
'Za zamknietymi oczami' , suivi du catchy 'Sprzedawcy Marzen' aux teneurs Travis, Starsailor mêlées à de l'Italian pop, style Vasco Rossi ou Lucio Battisti.
De la Britpop pur jus pour suivre 'Z twarza Marilyn Monroe' et puis un downtempo narratif ' Art Brut' ( on les entend plus trop les copains d'Eddie Argos...).
Le produit Myslovitz s'avère bien plus compétitif et efficient que ce qu'offrent nos pseudo- stars made in Wallonie, ces mecs connaissent leur job, ne se la pètent pas et ont mis toute l'esplanade dans leur poche.
Les titres variés vont se succéder: on alterne riffs de guitares secs, midtempo soyeux, singalong repris par toutes les gamines/marsupilami bondissant à tes côtés ( on ajoutera que ces blondes slaves sont loin d'être disgracieuses!), du power/glam pop aux relents Sweet, du groove, du rock théâtral et gros hits ressemblant vaguement au '99 Luftballons' de Nena .. pour te dire qu'on a pas vu le temps passé.
En Polak ça devait donner +/- ceci: 'Miec czy byc'- 'Chlopcy' - ' W 10 Sekund przez cale zycie'- 'Ukryte' - ' Kraków' - ' Acidland'

P1150241.JPG

La ballade 'Dlugosc dzwieku samotnosci' transforme la plate-forme en marée humaine, agitant les bras en vagues débonnaires de droite à gauche.
T'as droit à un regard hostile de la belle Matylda parce que tu ne suis pas le mouvement.
Le rock ' Dla Ciebie' réamorce une séquence trampoline.
Une intro noisy, voici ' Alexander' , ça canarde au balcon et Myslovitz achève avec le long et éblouissant ' Good day my angel', chanté en anglais et entamé par quelques effets soniques et une guitare flottante.
La plage vire psyché, on n'est pas loin du meilleur Pink Floyd.
Ce titre envoûtant était le point culminant d'un set de 85'.

P1150290.JPG

Après l'intervention d'un édile, le président Jerzy Buzek, les Silésiens se repointent pour un triple rappel transformant la terrasse en Stadion Wojska Polskiego après une victoire éclatante du Legia Warszawa.
Nous ouïmes probablement ' Peggy Brown'- 'Scenariusz dla moich sasiadów' et le countrysant Radiohead alike 'Chcialbym umrzec z milosci', la Pologne tangue une dernière fois.
Extinction des feux, Frank Sinatra psalmodie 'Strangers in the night'.
En Pologne, il n'y a pas que des ivrognes, il y a aussi de sacrés bons musiciens!
Kazimierz sur le facebook du groupe:'Dobry koncert w Brukseli'


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte