Magazine Autres sports

La saison 2011 sous la loupe: l’AFC Ouest

Publié le 10 septembre 2011 par Sixverges
La saison 2011 sous la loupe: l’AFC OuestÇa y est, nous sommes rendus à la fin! Voici notre dernier preview de division, l'AFC Ouest sous la volubile plume de Stéphane Morneau.
La saison 2011 sous la loupe: l’AFC Ouest
Chiefs de Kansas City
Fiche 2010 : 10-6, 1er de division
Les Chiefs se sont sauvés avec l’AFC ouest l’an passé et en guise de récompense ils héritent d’un calendrier plus difficile pour les tester un peu. Suite au départ du coordonnateur offensif Charlie Weis vers la NCAA (Floride), les Chiefs ont fait des promotions à l’interne pour combler le poste et la continuité sera de mise pour les champions de division.
En offensive, Todd Haley misera encore une fois sur Matt Cassell qui n’est pas spectaculaire mais qui gagne de plus en plus en confiance derrière le centre. En signe de bonne foi, les Chiefs ont repêché en première ronde le receveur Jonathan Baldwin et en plus ils ont signé l’agent libre Steve Breaston pour jouer du coude dans les zones courtes et faire bouger les chaînes de façon constante. Deux ajouts importants pour Cassell qui se fiaient beaucoup trop à l’excellent Dwayne Bowe. Celui-ci était souvent très bien couvert vu l’absence d’autres receveurs de qualités en 2010. Malheureusement, l’explosif TE Tony Moeaki ne jouera pas cette saison lui qui a été placé sur la IR durant la pré-saison, une lourde perte. Par contre, Jamaal Charles est en pleine forme et est prêt pour une tâche augmentée cette année. Toutes les stats indiquent que Charles est la meilleure arme des Chiefs, reste à voir s’il pourra enfin supporter 75% des courses au lieu d’un partage 50/50 avec le vétéran Thomas Jones comme en 2010. La signature du FB/HB hybride Le’Ron McClain viendra muscler le champ arrière et apporter une profondeur très intéressante au jeu de courses des Chiefs. On se demande aussi comment Hailey utilisera Dexter McCluster qui , en 2010, a démontré beaucoup d’habilités dans ses sporadiques utilisations. McCluster est un WR/RB qui peut aussi retourner les bottés et attraper des passes voileés derrière la ligne de mêlée, une arme polyvalente et surtout très explosive vu sa vitesse supérieure et sa bonne vision du jeu. Les Chiefs vont nous présenter une belle offensive équilibrée mais le centre d’attraction sera, avec raison, Jamaal Charles qui pourrait connaître toute une saison.
En défensive, les Chiefs ont récompensé l’excellent DE Tamba Hali avec une lucrative prolongation de contrat et avec cette hausse de salaire vient la responsabilité d’être les poumons et le cœur de la défensive. Hali a mené l'AFC avec 14,5 sacks en 2010 et rien n’indique que le régime sera réduit cette saison. Hali est un travailleur acharné et en plein dans son peak, une autre grosse saison à prévoir. Les Chiefs possèdent aussi l’une des meilleures jeunes tertiaires de la NFL avec Brandon Flowers et Brandon Carr aux extrémités et surtout le jeune prodige Eric Berry dans le milieu de tout ça. Berry est une étoile à en devenir et à sa deuxième année le ciel est la limite pour le jeune Berry que l’on compare déjà à l’élite de la NFL dans sa progression, ça promet. Pour le reste, le front-7 des Chiefs va en arracher un petit peu cette saison malgré de bonnes présences expérimentées et le surprenant Glenn Dorsey que l’on avait étiqueté très tôt comme un bust mais qui semble reprendre sa carrière en main. Les Chiefs auront de la difficulté à contenir la course mais, d’un autre coté, ils vont provoquer des revirements aériens avec la belle couverture des zones profondes. Donc on parle d’une jeune défensive, mi-figue mi-raisin qui sera dans la moyenne de la NFL. Rien d’éclatant mais du bon travail en vue.
En bref, le calendrier plus relevé devrait causer une régression aux Chiefs qui n’ont pas vraiment bougé durant la saison morte et qui repose beaucoup sur la progression naturelle des jeunes joueurs. Jamaal Charles sera le chouchou des poolers et ils seront dans la course toute l’année mais manqueront de gaz à la fin, selon nous.
Prédiction 2011 : 9-7, 2e de division.
La saison 2011 sous la loupe: l’AFC Ouest
Chargers de San Diego
Fiche 2010 : 9-7, 2e de division
Au cas où vous n’étiez pas au courant, les Chargers sont un sexy pick cette saison. Pas de drama avec Vincent Jackson, tout le monde est en forme et l’équipe débarque avec des preuves à faire après une décevante saison 2010 où ils ont perdu la division. Les ingrédients sont là pour une saison monstre.
En offensive c’est l’embarras du choix. Philip Rivers est un gunslinger de la vieille trempe et il a tout le talent autour de lui pour réussir. Antonio Gates n’a plus besoin de présentation tellement il transcende sa position et Rivers pourra compter sur Vincent Jackson pour toute la saison cette fois-ci. Ça fera toute une différence vu l’avantage de taille que possède Jackson sur la plupart des défenseurs adverses. Derrière lui, Rivers verra le jeune Ryan Matthews entreprendre sa deuxième saison en tant que porteur et il espère mettre derrière lui son introduction aux grandes ligues remplie de blessures et de déceptions. Matthews a été très solide en pré-saison et les espoirs sont réalistes, lui qui est un choix de première ronde et qui possède un talent naturel certain. Sinon, Mike Tolbert a fait du bon travail en remplacement en 2010 et sa présence est toujours là pour pousser Matthews à se dépasser sinon il va lui prendre le ballon et Norv Turner aimera le résultat. Ce genre de profondeur permet aux Chargers de ne pas regretter le départ de Darren Sproles durant la saison morte et vraiment, on parle d’une offensive qui peut marquer des points à tous moments et de toutes les façons. Dans le top 5 de la NFL, sans forcer.
En défensive, les Chargers prennent des paris peu coûteux cette année en ajoutant Bob Sanders et Takeo Spikes dans une formation qui était déjà explosive. Les Chargers ont aussi offert un gros contrat à Eric Weddle qui est le moteur de la tertiaire et si les paris que les Chargers ont pris payent, ils seront terrifiants pour les offensives adverses. Qui plus est, le choix de première ronde Corey Liuget est un monstre, tout simplement, et il va faire beaucoup parler de lui avec son excellent jeu et sa tête chercheuse pour le ballon. Ses trois nouveaux éléments en plus des tout ce qui étaient déjà en place pourrait faire des flamèches et les Chargers ne seront plus la risée de l’AFC en défensive.
En bref, les Chargers ont connu une mauvaise saison l’an passé à cause du travail horrible des unités spéciales et de l’instabilité en offensive. Philip Rivers a envoyé le ballon a 17 cibles différentes l’an passé. En 2011, la nouvelle règle sur les bottés d’envois favorisera les Chargers et avec un peu de chance Rivers pourra compter sur son noyau de receveurs toute la saison. Ça promet.
Prédiction 2011 : 12-4, 1er de division
La saison 2011 sous la loupe: l’AFC Ouest
Raiders d’Oakland
Fiche 2010 : 8-8, 3e de division
Al Davis n’a pas pu s’en empêcher il a encore pimenté la saison morte avec une histoire ridicule en offrant un contrat à Terrell Pryor qui est, jusqu’à présent, un ‘projet’ avec de bonnes jambes qui a déjà joué au poste de quart. Tout le monde sait que Davis a une affaire homo-érotique avec le 40 yard dash dans les évaluations d’espoirs et Pryor entre dans son moule. Sinon, les Raiders amorcent la saison en ayant perdu possiblement leurs deux meilleurs jouers soit Namdi Asomugha et Zach Miller. Donc que reste-t-il pour le silver and black?
En offensive, plus de doutes, Jason Campbell est le partant incontesté et il apportera de la stabilité au poste après une saison à jongler entre lui et Bruce Gradkowski. On mise beaucoup sur la progression de Campbell et sa chimie naissante avec son jeune groupe de receveurs, notamment Louis Murphy et Jacoby Ford. La recrue Denarius Moore a connu tout un camp et on pourrait finalement voir la fin du flop qu’est Darrius Heyward Bay qui va se faire pousser en dehors de l’alignement comme de la mauvaise herbe. Mais la force des Raiders c’est l’éclosion de l’électrisant Darren McFadden qui a finalement saisi la nuance entre la NCAA et la NFL et qui a terrorisé les lignes défensives ennemies l’an dernier avec sa vision et surtout sa vitesse et son accélération. Run DMC pourrait connaître une saison monstre si son corps ne lui joue pas de mauvais tour et le nouvel entraîneur lui laissera beaucoup de place pour évoluer derrière la ligne de mêlée. Sinon, le toujours efficace Michael Bush sera là pour la stabilité, les troisièmes essais et le leadership en cas de mauvais match pour Run DMC. On ne déteste pas non plus l’addition du sous-estimé Kevin Boss pour combler le vide laissé par le départ de Zach Miller. Boss était la petite couverte chaude d’Eli Manning à New-York et Campbell, derrière sa ligne offensive encore suspecte, va apprécier la grosse cible peu mobile qu’est Boss. Rien qui nécessite un plan de matchs spécial mais Boss peut changer une perte de cinq verges en gain de trois simplement en restant bien debout à portée du quart. Un luxe non négligeable.
En défensive, c’est sûr que le départ d’Asomugha va se faire ressentir vu son excellent jeu depuis toujours avec les Raiders. On ne remplace pas un gros morceau comme ça avec un comité de jeunes joueurs sans nécessairement vivre une petite régression. Néanmoins, la recrue Demarcus Van Dyke aura la chance de montrer son savoir-faire et les premiers signes sont encourageants pour le jeune défenseur. Sinon, la vraie force de la défensive des Raiders c’est la ligne menée par Richard Seymour qui a le potentiel d’être l’une des plus efficaces de la NFL. Tommy Kelly, Matt Shaughnessy et Lamarr Houston accompagnent Seymour qui joue encore comme s’il avait 25 ans. Kelly est un spécialiste contre la course tandis que Houston et Shaughnessy pourrait très bien devenir de futurs abonnés au Pro Bowl s’ils continuent de bien progresser comme ça. Un heureux mélange de vétérans et de jeunes joueurs qui fera beaucoup de pression sur les quarts adverses. Pour les aider, le duo de Kamerion Wimbley et Ronaldo McClain dans la secondaire n’est pas piqué des vers non plus. McClain, le choix de première ronde des Raiders en 2010, ne déçoit pas jusqu’ici et il va simplement s’améliorer en comprenant les subtilités de la position et en gagnant en confiance pour influencer les blocs de la ligne devant lui. Les Raiders vont régresser, oui, mais pour mieux rebondir avec toute cette jeunesse.
En bref, les Raiders vivront une période d’ajustement mais ils vont nous offrir du football spectaculaire et inspiré, ce qui laisse croire qu’Al Davis restera à la maison les dimanche désormais pour ne pas nuire à sa jeune équipe. Plus sérieusement, l’offensive est rapide et produira des gros jeux à tous les matchs et la défensives sera mordantes. D’une semaine à l’autre les Raiders seront soit flamboyants ou complètement pathétiques, suffit de prévoir quelle semaine sera laquelle.
Prédiction 2011 : 7-9, 3e de division.
La saison 2011 sous la loupe: l’AFC Ouest
Broncos de Denver
Fiche 2010 : 4-12, 4e de division
Tebow, Orton, Tebow, Orton, Tebow , etc…. c’est en gros la trame narrative des Broncos Durant la saison morte. Beaucoup de bruits pour finalement se tourner vers la continuité et Kyle Orton qui mine de rien est fiable. Donc qu’en est-il des Broncos qui sortent d’une saison à oublier, voyons voir.
En offensive, c’est maintenant l’équipe de Kyle Orton jusqu’à preuve du contraire. Son contrat expire à la fin de la saison et il se peut fort bien qu’il déménage sa petite famille loin du Colorado mais en attendant, c’est lui qui a la roche entre les mains et il se débrouille quand même bien. Brandon Lloyd tentera de répéter sa saison de rêve de l’an passé en étant l’option numéro 1 sur l’équipe et on espère réanimer la course avec un retour en santé du prometteur mais fragile Knowshon Moreno. John Fox voudra instaurer son système et oublier les problèmes du passé et Moreno sera le cheval qui l’aidera a atteindre ce statut. Qui plus est, Moreno sera secondé par Willis McGahee qui, a notre avis, a encore une ou deux saisons productives à offrir dans de courtes situations. On parle donc d’un duo dynamique pour la course, d’un quart fiable, d’un receveur étoile et d’un nouveau système. Sur papier, l’offensive est en santé, ne reste à savoir si l’équipe sera au diapason des plans de matchs de Fox, chose qui n’était pas monnaie courante sous la tutelle de Josh McDaniels. En théorie une offensive intéressante. En pratique, bien, on verra.
En défensive, dites bienvenue à Von Miller qui sera une star instantanée à Denver. Choix de première ronde des Broncos lors du dernier repêchage, Miller est encore meilleur qu’on espérait et il formera avec Elvis Dumervil l’un des excellents duo de secondeur dans la NFL. Dumervil a raté toute la saison l’an dernier à cause d’une vilaine blessure alors son retour aidera grandement les Broncos à redresser la pire défensive de la NFL en 2010. Par contre en dehors de ce dynamique duo, les choses se corsent. Champ Bailey n’est plus la super vedette qu’il était même s’il est encore efficace. Même son de cloche pour Brian Dawkins qui entame sa seizième saison dans la NFL, on ne parle pas d’une petite jeunesse ici. La défensive des Broncos est vieillissante et malgré que l’expérience apporte de bonnes choses, le manque de vitesse risque de faire mal dans la division, surtout en partant par le NT Jamal Williams qui, à sa treizième saison, n’a plus l’efficacité qu’il avait. Les Broncos ne seront pas aussi lamentables que l’an dernier mais, ils vont accorder des points. Beaucoup trop pour la tolérance de John Fox qui tentera surement de casser les mauvaises habitudes en mettant de cotés les vétérans, ne soyez pas surpris de voir l’alignement bouger beaucoup.
En bref, les Broncos commencent l’ère Elway / Fox et il faudra une période de transition. L’autorité de Fox ne sera tout de suite notoire sur le terrain mais éventuellement, le tout se redressera et il y aurait quelques flammèches via le bras d’Orton. On oublie les séries pour cette année mais les Broncos vont venir brouiller quelques cartes, surtout à la maison dans l’hostile Mile High Stadium
Prédiction 2011 : 6-10, 4e de division

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines