Magazine Cuisine

°quetsche & crème°

Par Cendrine

Je ne vais pas vous la faire longue, j'ai déjà pas mal épilogué sur le sujet... Oui les quetsches et moi, ça fait deux! N'y voyez aucun jeu de mots à prendre au 18ème degrés... non, non, non, je n'aime pas les quetsches! Et pourtant... il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, non? Et bien voici la preuve que je n'en suis pas une (ni quetsche, ni imbécile) ! Une recette vue chez Mercotte et qui venait du blog du miel et du sel.

Panna Cotta à l'ancienne aux quetsches et passion
pour 8 personnes
50cl de crème liquide, 1 gousse de vanille, 30g de sucre en poudre, 20g de miel, 5 blancs d'oeufs, 350g de quetsches, 90g de coulis de fruits de la passion, 1 poignée de muesli.
Préchauffer le four à 100°C. Porter la crème à ébullition et y faire infuser la vanille fendue en 2 à couvert pendant environ 15 minutes. Battre légèrement les blancs avec le sucre et le miel. Gratter les graines de la gousse de vanille et verser la crème sur les blancs en mélangeant au fouet. Répartir cette crème dans des verres et cuire au four au bain-marie pendant environ 30 minutes (pour moi, à voir en fonction de son propre four) et laisser refroidir environ 10 minutes dans le four éteint. Réserver au moins deux heures au frigo. Pendant ce temps, dénoyauter les quetsches et les faire compoter environ 15 minutes avec le coulis de passion. Laisser refroidir et réserver au frigo. Au moment de servir, verser 1 bonne cuillère à soupe de compotée de quetsches à la passion sur les crèmes et parsemer de quelques morceaux de muesli bien croquants.

pannacotta quetsche 030911 (2)

Les +:

  • Verdict: alors d'après la source originelle de cette recette, la texture est légère, moelleuse et onctueuse... peut-être l'ai-je trop cuite (c'est fort probable vu l'approximation des indications de température de mon four... et pourtant je le connais le bougre, j'avais pris les devants!), mais elle n'était pas forcément plus légère en bouche. En revanche, elle était bien prise avec une texture bien onctueuse et moelleuse comme il faut et aucun mauvais petit arrière goût... bref c'était malgré tout délicieux, à refaire sans aucun doute en diminuant mon temps de cuisson (pour moi 30 minutes) ou la température du four (pour moi, 100°C)... Le muesli apporte vraiment un contraste supplémentaire de texture que j'apprécie tout particulièrement. On peut prendre un bon muesli du commerce (magasins bio où on en trouve des moins sucrés) ou un muesli ou granola 'fait maison', comme celui-ci que je dois tester depuis un bout de temps!
  • J'ai déjà fait par le passé des expériences de pannacotta sans gélatine ni agar agar... mais par hasard, en cuisant simplement à feu très doux dans une casserole une crème fleurette (en fait, je l'avais oublié environ 1/4 d'heure) et que j'avais ensuite mis dans une boite. Au final, après refroidissement complet, je me suis retrouvée avec crème cuite (pannacotta). Bon elle était nature puisque prévue pour autre chose, mais du coup, je pense que je vais retenter l'expérience!
  • L'association quetsches et passion m'a vraiment bien plu malgré mon aversion pour les quetsches... et je pense réitérer l'association sous une autre forme.
  • Évidemment, on peut remplacer la compotée de quetsches à la passion par toute autre compote (poire/cannelle, cerise/poivre...) ou coulis (framboise, fraise/basilic...).

pannacotta quetsche 030911 (1)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cendrine 61 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines