Magazine Autres sports

Les dernières réflexions sur la semaine 1

Publié le 13 septembre 2011 par Sixverges
Les dernières réflexions sur la semaine 1Ouf, c’est avec un méga feu d’artifice que la première semaine d’activités a pris fin dans la NFL hier soir. Il est donc maintenant temps d’en tirer les dernières réflexions qui cette année arriveront une journée plus tôt. De plus, c’est dans cette chronique que nous résumerons le MNF hebdomadaire, ce qui veut dire que pour cette semaine, il faudra mettre les bouchées doubles. Allons-y sans plus tarder.
MNF 1 : Patriots 38, Dolphins 24
Si Chad Henne inquiète à peu près tous ceux qui ne jurent que par le chandail turquoise, ça ne paraît pas à sa première série à l’attaque. Aidé par quelques gros jeux de Reggie Bush et par une conversion d’un 4e et 1 en plein centre en dominant Haynesworth et Wilfork, Henne appelle son propre numéro et inscrit un majeur sur une course de 9 verges. 12 jeux, 84 verges et plus de 7 minutes. Wow, Statement Drive par l’attaque des Fins.
Suite au TD, l’énergique Tony Sparano réagit en sautant partout, le poing dans les airs pour la 3e fois de la drive. On comprend qu’il voulait bien commencer sa saison, mais à ce rythme-là, on prévoit une crise de cœur au 3e quart! De son côté, Bill Belichick a peut être levé un sourcil!
Effectivement, le coach au capuchon absent ce soir n’avait pas à s’énerver. Pour son entrée en matière le # 12 y va d’une bombe envers Matthew Slater, ce qui met la table à un TD de Green-Ellis sur une course ponctuée de 2e efforts. 7-7.
Miami ne marque pas à sa séquence suivante et ils le regrettent, car Brady retraverse le terrain avec une facilité déconcertante avant de repérer son TE Gronkowski dans la zone payante. 8 en 8 à date pour le beau Tom.
Pendant les pauses, Djokovic et Nadal donnent un show d’enfer en finale du US Open. Impressionnant.
Si vous aviez des inquiétudes au sujet de la O-Line des evil Pats, soyez rassurés. Même après la blessure du centre partant Dan Koppen, Brady a bien plus que 5 bateaux pour repérer ses receveurs. Néanmoins, les défensives reprennent le dessus et la demie se termine 14-7.
Coup d’éclat pour lancer le 3e quart. La passe voilée de Brady dévie sur le casque du DB Benny Sapp et se retrouve directement dans les grosses mains du DE Jared Odrick qui s’échappe. Deon Branch prend son vagin à son cou et rattrape son adversaire à la ligne de 10. Un bien bel effort tout à fait inutile puisque Henne rejoint Hartline deux jeux plus tard et le score est égal. Il s’agit de la première interception de Brady sur ses 358 derniers relais en saison régulière. Hallucinant.
Évidemment, le QB des Pats est en hostie après les football gods et il leur met dans les dents une séquence de 10 jeux, 73 verges à fortes doses de Deon Branch et Dany Woodhead. Wes Welker complète le travail. 21-14 pour les Bruins.
Après un placement des Fins, Brady repart pour une autre poussée. Cette fois, c’est 8 jeux, 78 verges en 3 minutes 26 secondes. Lorsque Aaron Hernandez met la patte sur la passe de TD, c’est la 10e passe captée par l’un ou l’autre des TE des Red Sox. Les Pats ajoutent un placement en début de 4e quart et ça commence à sentir la volée. Tout ça pendant qu’il y a Miss Univers à l’autre poste…. Just sayin’
Pendant que miss Brésil se qualifie dans la ronde des maillots de bain, Chad Henne impressionnant ce soir, n’abandonne pas, survit à un 4e jeu et 10 et mène les siens dans la zone de buts pour rétrécir l’écart à un touché. Euh…, ça c’était avant la reprise vidéo. Après révision, le touché est annulé, une bonne décision. Ce sera donc, 4e jeu et une demie verge à faire. Miami y va par la voie des airs, mais c’est un échec.
Brady revient donc sur le terrain et est positionné au fond de la zone de buts en position shotgun. Feue la défensive du Miami tente de mettre de la pression avec un all-out blitz, mais le QB compte tranquillement ses 4 Mississippis et zip un relais à Wes Welker qui galope 99 verges pour clore le match. On appelle ça Instinct du tueur 101!
Les poissons ajouteront un majeur et tenteront un botté court, mais c’est trop tard, victoire des Pats 38-24. Dans la victoire, Brady fait voler la peau de cochon pour 517 verges, la 5e meilleure performance de l’histoire. Le QB perdant, Chad Henne n’est pas en reste avec une récolte de 416 verges. Les 906 verges d’offensive aérienne sont un record de la NFL, tout comme le fait que c’est la 5e fois de la semaine où les 2 QB lancent pour plus de 300 bornes.
MNF 2 : Raiders 23, Broncos 20
Les deux équipes n’ont pas attendu la fin du shoot-out en Floride pour lancer les hostilités. En avance 3-0 à l’arrivée des caméras de télé, les Broncos voient toutefois les Raiders récompenser leurs unités spéciales qui viennent de bloquer un botté de dégagement. Jason Campbell rejoint le FB Marcel Reese pour le TD. 7-3 Silver & Black qui ajoutent un placement sous la pluie battante.
Les deux clubs s’haïssent. Bon, ok les Raiders détestent tout le monde, mais ils en rajoutent une coche pour Denver. Après les sifflets, ça ressemble aux attroupements de hockey alors que tout le monde se bouscule. Nous avons droit à au moins une pénalité de rudesse excessive sur 4 drives consécutives. Wow, c’est pheusique. Selon Don Cherry, tous ces coups salauds c’est parce que les bagarres sont interdites et parce que les gars jouent avec des casques.
L’offensive des Rocheuses en arrache. Interception, botté raté, pénalités, passes incomplètes, on dirait que les Broncos veulent recréer l’attaque des Panthers de l’an dernier pour ne pas trop dépayser leur nouveau coach John Fox. Oakland n’en demande pas mieux et Janikowski réussit 2 placements, dont un sur 63 verges (un nouveau record) en fin de demie pour pousser les siens au vestiaire avec une avance de 16-3.
Rendu là, c’était l’heure du dodo pour votre humble serviteur, mais sachez que nfl.com dit qu’en deuxième demie, les Broncos ont rendu ça intéressant grâce à 10 points au 3e quart avant que les 2 équipes ne s’échangent un majeur dans la dernière période. Par contre, mauvaise nouvelle pour l’équipe de John Elway, alors que le CB vedette Champ Bailey s’est blessé au genou. Victoire du Silver & Black 23-20.
Nous avons beaucoup parlé de l’entre-saison difficile des Raiders, mais leur première demie fut très bonne. Darren McFadden a dominé au sol avec 150 verges tandis que la défensive a mis beaucoup de pression. L’équipe était gonflée à bloc et il faut donner le crédit à l’entraîneur recrue Hue Jackson qui semble capable de tirer le maximum d’un groupe au talent limité. On verra.
Les dernières réflexions :
Allons-y maintenant de quelques constats sur cette première semaine d’activités.
Faux départs : Plusieurs équipes ont oublié de se présenter au boulot cette semaine, de sorte que les Ron-Ron locaux ont des grosses jobs de thérapie à faire dans quelques endroits. Mais on se calme, ce n’est que la première semaine. Parmi les déceptions, voyons ceux qui n’avaient qu’un mauvais match dans le système vs ceux qui sont réellement dans la misère :
-Pittsburgh : un excellent wake-up call. Coach Tomlin va les punir toute la semaine et ils vont rebondir. Aucune inquiétude.
-Kansas City : Oh, oh. Ce n’est que la suite de leur pré-saison. Le retour sur terre était prévu, mais on ne croyait pas qu’il serait si brutal.
-Atlanta : Faudra ouvrir un peu le livre de jeux en attaque. Mais ils reviendront fort.
-NY Giants : Lorsque vous accordez 305 verges à Rex Grossman, votre tertiaire est mal en point. En plus Hakeem Nicks s’est blessé. Ça sent la glissade.
-Indianapolis : J’imagine que la cohésion offensive ira en s’améliorant, donc ça ne sera pas toujours aussi laid. Mais ils pourraient finir la saison avec moins de victoires que les Bengals!
La NFL éloigne la controverse des bottés : Décidemment, les bonzes de la NFL ont le cul béni. Critiqués de toute part pour le nouveau règlement sur les bottés dont l’efficacité même pour prévenir les blessures est remise en question, ils pourront maintenant se rabattre sur les performances du week-end pour rebuter les doléances. Dès le match d’ouverture, Randall Cobb des Packers a donné le ton. Évidemment, la performance du week end sur les unités spéciales revient à Ted Ginn Jr. des Niners qui a retourné un botté d’envoi et un botté de dégagement pour des TD à moins d’une minute d’intervalle. Globalement toutefois, il y a eu nettement plus de touchbacks, sauf que les équipes ont montré une volonté de tenter leur chance pour des longs jeux en sortant assez souvent de la zone de buts. Les unités de couverture de bottés semblaient déficientes un peu partout dans la ligue. C’est probablement cet aspect du jeu que les entraîneurs ont sacrifié dans le court délai qu’ils avaient pour préparer leur équipe cette saison. Indirectement, cette négligence vient servir de paratonnerre à la NFL. Cul béni je disais…
Les jeunes sont prêts : Nous entendons souvent dire à quel point les jeunes sont prêts pour le gros show en sortant des universités de nos jours. Si on regarde cette première semaine d’activités, force est de constater que c’est vrai, les recrues y sont allés de contributions significatives à commencer par le premier choix Cam Newton, dément contre les Cards. Évidemment la tertiaire du désert suce considérablement, mais n’empêche que l’ancien d’Auburn aura fait taire ses détracteurs pour au moins une semaine. L’autre QB recrue, Andy Dalton connaissait aussi un bon début contre Cleveland avant qu’une blessure au poignet ne le sorte du match. A Washington, le LB recrue Ryan Kerrigan a réussi le jeu du match en ramenant cette interception pour le TD gagnant, tandis que Ras-I Dowling (CB) et Nate Soldier(RT) ont bien paru pour les Pats à Miami. D’autres ont laissé leur empreinte sur les unités spéciales, dont le CB Patrick Peterson des Cards, brûlé en couverture de passe, mais dont le retour de botté a procuré la victoire aux siens et le RB Joe McKnight des Jets qui a bloqué le botté de dégagement qui a pavé la voie à la remontée de Gang Green. Comme le dirait ma grand-mère, de la bien belle jeunesse!
Dormez-vous ? Finalement, concluons avec le jeu loufoque de la semaine, celui où l’attaque des Bengals a pris la défensive brune du Cleveland en flagrant délit de profond sommeil. Fin seul, AJ Green (une autre recrue) a ainsi réussi son premier TD en carrière, qui sera sûrement son plus facile. Un jeu crucial, en milieu de 4e quart qui a donné la victoire aux siens. Cleveland a protesté que ce jeu n’était pas légal, mais ça sentait le cover-up de blessures à l’orgueil, ce que la NFL a confirmé. http://www.nfl.com/news/story/09000d5d8222d481/article/report-bengals-within-rules-on-quicksnap-td-vs-browns?module=HP11_headline_stack Le jeu risque de faire des petits, déjà que les Patriots l’ont essayé (sans succès) contre les Dolphins hier. Les défensives devront rester vigilantes en tout temps.
Voilà, la saison est bien lancée, il faut se souhaiter que le reste de l’année soit aussi excitant.
ARTICLE ÉCRIT par JR

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines