Magazine Culture

Poezibao a reçu (dimanche 24 février 2008)

Par Florence Trocmé


Cette rubrique suit l’actualité éditoriale et présente les derniers ouvrages reçus par Poezibao. Il ne s’agit pas de fiches de lecture ou de notes critiques et les présentations font souvent appel aux informations fournis par les éditeurs.

Cette semaine Poezibao a reçu en tout premier lieu le nouveau livre d’Antoine Émaz, Peau, dont le site s’est déjà largement fait l’écho; également reçus Ce n’est que l’enfance de Bernard Vargaftig qui vient de recevoir le Prix de Littérature Nathan Katz 2008 ; La Forme et le deuil, Archives du lac de la québécoise Louise Warren ; deux livres de Jérôme Thélot, parus chez Fissile, Contre la mort et La Poésie excédée, Rimbaud ; du Québec encore, Présence du large de Fernand Ouellette ; des éditions le Grand Os enfin un livre de Christophe Macquet, Cri & Co.

Emaz
•Antoine Émaz
Peau
Tarabuste
12 €

Je renvoie donc pour ce très beau livre à la note de lecture de Valérie Rouzeau et aux extraits proposés par Tristan Hordé.

Vargaftig
•Bernard Vargaftig
Ce n’est que l’enfance
Arfuyen, 2008
84 p. 11 €

Ce livre, écrit du 23 février 2004 au 30 janvier 2006, comporte une cinquantaine de textes tous écrits dans la même forme : des poèmes de quatre strophes de quatre vers chacune. L’ensemble est dédié par Bernard Vargaftig à la mémoire de son fils et cette dédicace donne la couleur du livre. Une douleur secrète s’y lit, qui ravive de plus anciens souvenirs.
On peut citer les deux premières strophes du premier poème : « Un cri nul désert / Un déplacement intérieur / Accomplissement exigence sans cesse / Autant que le présent vient de naître // Distance éparpillée ouverte / Une faille jamais éloignée / Avec la soudaineté pour devenir / Syllabe rien que l’incitation. » Une chose s’énonce entre les mots, comme par effraction. Comme une mémoire malgré l’écoulement des jours et l’oubli qui recouvre toutes choses.
haut de page

Warren
•Louise Warren
La forme et le deuil, Archives du lac
L’Hexagone, 2008

La forme et le deuil. Archives du lac est le troisième volet du cycle des Archives. La poète et essayiste Louise Warren y rassemble des textes de formes et de thèmes variés qui font entrer de son atelier d’écriture. La forme et le deuil Archives du lac fait suite à Bleu de Delft. Archives de solitude et Objets du monde  Archives du vivant.
Ce livre tient à la fois du carnet de création, du journal intime et de l’écrit d’art. Loin de la théorie esthétique ou du discours systématique, il s’inspire plutôt de l’expérience directe, traversée de réflexions. Partout, la pensée se déploie, à l’écoute du vivant, et se manifeste dans une écriture sensible et vibrante.
haut de page

•Jérôme Thélot

Thlot_contre_la_mort
Contre la mort
fissile, 2008
9 €
&
La poésie excédée, Rimbaud
fissile, 2008
8 €

une hirondelle              en feu traverse le       granit
la poésie contre la mort le              parie

Thlot_poesie_excde
Dans la collection "Cendrier du voyage" de fissile, deux textes du poète, essayiste et traducteur Jérôme Thélot, auteur notamment de livres sur la poétique d’Yves Bonnefoy, sur Baudelaire, Nerval, Jaccottet, Simone Weil, de traductions de John Millington Synge et d’Angelus Silesius.
Contre la mort se présente comme un bref ensemble de Maximes « joyeuses, un peu folles » ; d’Épitaphes, « retrouvées très au-dessous des contrées ordinaires, dans un pays d’îles, de silences et de matin » et de Dévotions qui « tiennent à l’auteur par le fonds singulier où se rencontrent ses affections et ses poursuites ».
Le second livre, La poésie excède la beauté, sous-titre Rimbaud est un court essai qui explore la question de l’obscène chez le poète, principalement à partir des lettres de 1871, dites du « Voyant » qui annoncent l’une après l’autre une manière de programme : un programme excessif de l’excès.
haut de page

Ouellette
•Fernand Ouellette
Présence du large
L’Hexagone, 2008

Poète, essayiste et romancier, Fernand Ouellette est né à Montréal en 1930. Une quarantaine de titres jalonnent son œuvre. Présence du large se compose de poèmes écrits entre 1997 et 2002, puis révisés en 2007. Il s’inscrit dans la continuité de l’être du poète, dans sa quête l’indicible où la mort est en toile de fond. Il se compose de Le tour, qui constitue un véritable art poétique de Fernand Ouellette, de Lumières du cœur et de Présence du large.
haut de page

Macquet
•Christophe Macquet
Cri & Co
Le Grand Os, collection qoi, 2008
15 €

Les éditions Le Grand Os publie une revue lgo dont le premier numéro accueillait notamment des textes d’Edith Azam et aussi de Christophe Macquet.
Christophe Macquet est né à Boulogne-sur-Mer en 1968. À 17 ans Voyage au centre de la grosse Adèle, « manifeste « respiratoire pour lui seul, deux cents pages sans sortir de son port de mer, malade du français, picard déboulonnais : à la poubelle  ». Voyage, se frotte aux langues, romani dans les terrains vagues, persan dans un foyer d’immigrés de Saarbrücken, arabe à l’Université de Lille, turc à Kreutzberg où il travaille comme facteur, taglish dans les girly-bars de Manil1e, ivatan à Basco, en plein typhon, dans l’extrême Nord des Philippines, langue rouge, langue bleue, « javanais-rapide » de Srey Mom, fille d’un chef phnong et d’une esclave laotienne. Se fixe dix ans au Cambodge, apprend le khmer, fait de la traduction littéraire, écrit des articles pour faire connaître la littérature moderne cambodgienne (revue Europe en France, revue Manoa aux États-Unis). Base de données sur les végétaux comestibles cambodgiens. En 2003 : cri & co. En 2005, publie dans la revue La Main de Singe La réincarnation des amibes, sous le pseudonyme de Christophe Antara. En 2006, publie aux Éditions du Mékong, Poids Mouche, un texte étrange sur la boxe khmère, accompagné des photos de John Vink, photographe de Magnum. II quitte l’Asie après une aventure transsibérienne et embarque en cargo pour l’Argentine.
haut de page


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines