Magazine Concerts & Festivals

Pauline Brooks à Taratata (Photos et vidéos)

Publié le 18 septembre 2011 par Notsoblonde @BlogDeLaBlonde

pauline-brooks-taratata-14.jpg

Oui. Pauline Brooks a participé à Taratata.

Oui. Je sais. C'est fou et pourtant c'est vrai. Je te raconte...

Mais avant, autant te le dire tout de suite, les photos sur le plateau étaient interdites. Oui parce qu'en plus le soir de l'enregistrement de l'émission de Pauline Brooks, il y avait aussi Coldplay et bon, déjà que ça plaisante pas sur le plateau avec les photos en temps normal, autant te dire que là tout le monde était très attentif à ce que les appareils restent bien sagement rangés. Qu'importe, avec Pauline, on a tranquillement pris des photos souvenirs dans les loges (avant et après passage entre les mains très habiles des maquilleurs et coiffeurs du plateau) donc j'ai quelques petits souvenirs de côté quand même. Ouf.

Oui bon parce que la bonne idée de la rentrée de Taratata c'est sans aucun doute celle-ci : Aller débusquer des nouveaux talents dont (trop) peu de gens ont encore entendu parler pour les faire connaitre du grand public à la faveur d'une diffusion de l'émission, j'évoquais ce projet ici et j'applaudissais déjà, rappelle-toi.

Voilà comment vendredi dernier je me suis retrouvée, après quelques galères pour libérer mon après-midi et ma soirée (la logistique est parfois un peu compliquée à gérer) aux côtés de Pauline Brooks pour sa première télé. La belle était là bien avant moi puisqu'elle était convoquée à 10h sur le plateau pour les balances de l'émission dont l'enregistrement, public, ne devait débuter qu'à 19h30. Et que pendant ce temps j'étais bien sagement au travail. Quelle plaie de devoir travailler pour gagner sa vie quand j'y songe...

Immédiatement accueillie par Flavien qui s'occupe du recrutement de ces jeunes talents, la belle est à l'aise. 3 prises avec son guitariste en guise de balances et ensuite elle est libre. D'aller et venir. Et de laisser la tension monter.

Elle a en arrivant retrouvé sur place Ronan, guitariste avec qui elle est en contact depuis quelque temps et qu'elle a rencontré pour la première fois la veille, à Paris, elle qui vient d'Avignon, pour une journée de répétition. C'est donc avec lui qu'elle partagera le plateau ce soir là.

Sur place, je suis la dernière arrivée car Jérémie les a déjà rejoints. Jérémie est un guitariste qu'elle connait depuis quelques années, avec qui elle a partagé quelques scènes dans le sud (d'où il est lui aussi originaire) à l'époque où elle avait un autre projet musical. Nous sommes 2 pour épauler les deux artistes invités. Egalité.

Il faut savoir que le projet actuel de Pauline, aka Pauline Brooks, est tout neuf. A peine publié que déjà elle est choisie pour la sélection mensuelle des Inrocks Lab (mois d'août) et que dans la foulée, elle se retrouve invitée sur un des premiers plateaux de l'année de Taratata. Complètement dingue.  Alors voilà.

Entre petites répétitions dans les loges, gros stress et inhalations d'huile de lavande (le flacon y est passé dans la journée), tu vas pouvoir découvrir Pauline so heathy et so sexy dans les locaux de Taratata. Bien sûr comme rien ne se passe jamais comme ça devrait, la tenue qu'a choisi Pauline pour ce soir n'est pas arrivée à temps, la faute à un service de livraison de La Poste carrément défaillant. Elle se démène toute la journée pour réussir à récupérer son paquet qui, c'est un comble, est lui aussi à Paris, mais personne n'est capable de lui indiquer comment faire pour le récupérer...grrrr...Entre coups de fils énervés à tous les numéros disponibles pour l'aider et obligations professionnelles de la journée, la tension monte. Comme si elle avait besoin de ce genre de contretemps...

Pour te permettre de partager un peu ces moments avec elle, voici une petite série de photos et un petit montage vidéo, qui te feront patienter jusqu'à la diffusion de l'émission prévue pour le 21 octobre.


Pauline Brooks- Taratata par notsoblonde

Bon, je voulais garder le secret mais quand même il faut que je te dise que Pauline a joué devant Chris Martin. Oui. Tu verras...

Oh et puis je ne résiste pas non plus à te glisser l'anecdote du soir :  On était tranquillement en train de bâffrer des bonbecs de toutes les couleurs de se détendre du mieux qu'on pouvait sur les gradins en attendant le début des balances de ColdPlay quand Jérémie, assis à ma droite, me glisse un "Put*in, mais regarde qui est juste à ta gauche là!".

Je jette un oeil : C'est Pauline. Je pense "ouh là là il est encore plus fatigué que moi, lui".

Alors bon comme je suis une fille polie (enfin j'essaie) je ne dis rien, je fais un petit-sourire-gêné-dont-j'ai-le-secret et je replonge ma main dans le paquet de Lutti me reconcentre sur ce qui est en train de se passer (comprends que j'essaie de réaliser que je vais assister à un live de plusieurs titres de Coldplay en tout petit comité ce qui, en dehors des plateaux télés et des soirées au coin du feu chez Gwyneth, ne doit plus avoir lieu très souvent).

Je tente de me concentrer sur le caractère exceptionnel du moment, donc, sauf que Jérémie insiste en forçant le ton "Mais REGARDE qui est à ta gauche!".

Je fais mine de jeter un oeil et je lui dis gentiment "bon ça va, écoute, oui, j'ai vu : c'est Pauline".

Re-sourire gêné. "Ouh là là il est vraiment VRAIMENT fatigué, hein" pense-je très fort.

Il revient à la charge "Nan mais vas y REGARDE à ta gauche".

Bon, il a l'air d'y tenir et moi si j'ai plein de défauts (vraiment sans rire j'en ai des tas) et bien je ne suis pas très contrariante alors je tourne très ostensiblement la tête pour que quand même il comprenne que voilà, il insiste et que ça m'énerve un peu.

Et là : le choc.

A ma gauche immédiate il y a Pauline (oui) et à la gauche immédiate de Pauline il y a qui? Bingo.

Chris Martin.

Mais ouais.

Mais OUAIS.

Le vrai.

Là, juste là.

Je fais genre je m'en fous mais en fait j'ai un peu de mal à respirer, Pauline a l'air dans le même état : C'est bête les filles des fois, tu vois.

C'est l'effet de surprise, ça.

Bon bien sûr dès qu'on reprend nos esprits avec Pauline on essaie de retenir un gloussement (peine perdue) et on se demande s'il est pertinent de sortir nos smartphones respectifs pour faire une photo souvenir vu qu'on risque de se faire expulser manu militari  compte tenu des menaces proférées à notre encontre par le service de sécurité quelques minutes plus tôt alors qu'on envisageait seulement de faire des photos débiles pour se détendre un peu.

Bon.

Très vite on se dit que le jeu n'en vaut pas la chandelle : rater sa première télé nationale pour une photo qui sera sans doute ratée, ça serait dommage, pas vrai?

Donc on abandonne (à regret) l'idée.

Arf.

Et puis on se rassure, pleines d'aigreur entrain : "De toute façon il était tout-pas-beau".

Faut dire que là, il portait des sneakers toutes dégueus, une pantalon que n'aurait pas renié Christophe Maé :  une espèce de baggy informe dont je ne doute pas une seconde qu'il lui a quand même couté un bras mais enfin ça n'excuse rien, en plus porté trop bas (genre je dévoile un peu mes sous-vêtements pour affoler la minette) et un t-shirt trop court (genre le mec qui porte des trucs qui te font presque penser aux crop top d'AA pour homme que quand tu les vois en boutique tu te dis "mais enfin qui achète CA?" et bah voilà! LE Chris Martin il porte des t-shirts trop courts devant avec l'étiquette qui dépasse dans le dos et tout. Lui. Enfin bon désolée de casser le mythe mais quand même...Il serait arrivé en charentaises on n'aurait pas été plus déçues. Et puis au moins on aurait ri.

Alors que là même pas.

M'enfin sans ça après t'inquiètes il est revenu tout looké ultra apprêté tout comme il faut après bien sûr, il sera beau pour le plateau.

Oui parce qu'il se trouve qu'il nous est arrivé un truc assez fou : alors qu'on attendait nos stars du soir devant la salle de make-up avec Jérémie, toute l'équipe de Coldplay sort des loges pour aller sur le plateau et là crois moi si tu veux, LE Chris ralentit à hauteur de Jérémie et lui lance droit dans les yeux un "Hey" puis repart l'air de rien sur un rythme normal.

Bon. Autant te dire que là, sur le moment, on se regarde genre "il vient de se passer un truc irréel un peu là ou c'est moi?".

Moi je lâche toute excitée un "Hey mais il t'a reconnu, punaise, je le crois pas!" Ahah, ricanements de blonde qui enchaine tout de suite sur un "jure-moi, mais jure-moi, que s'il t'invite à boire des coups après l'émission tu m'emmènes avec toi".

Là il est dans une espèce d'état second qui l'empêche de répondre quoi que ce soit. Ou alors il croit que je suis atteinte de démence je sais pas. Toujours est il qu'il ne répond pas. On rit bien fort et hop là on s'en va. Oui ça urge parce que ça commence!

Bon bien sûr c'est Coldplay qui ouvre l'émission et ensuite Pauline passe direct dans la foulée. Pression de folie.

Juste avant de s'installer, problèmes techniques en cascade, panique à bord, mais il faut y aller. La belle se lance et joue son "Sorry Jean" devant, tiens toi bien, Chris Martin resté sur le plateau pour l'occasion. Autant te dire que pour elle, c'est quand même une grosse émotion. 

Trois minutes plus tard elle est avec nous, pas encore tout à fait remise de ses émotions mais soulagée. Elle a assuré.

Voilà.

Je ne t'en dis pas plus, tu découvriras tout ça lors de son prochain passage télé. Une seule chose à souhaiter : longue vie à ce beau projet!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Notsoblonde 14722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte