Magazine Afrique

Paul Biya discute politique et affaires avec l'ambassadeur des Etats unis

Publié le 20 septembre 2011 par 237online @237online


Paul Biya discute politique et affaires avec l'ambassadeur des Etats unisRobert P. Jackson, ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique au Cameroun, reçu hier pendant près d'une heure est évidemment très au fait de la dernière actualité politique dans le pays. Le diplomate a donc profité de son séjour au palais de l'Unité pour féliciter chaleureusement son hôte. Paul Biya, candidat présenté par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) à la présidentielle du 9 octobre et fraîchement réélu à la tête du parti a ainsi été congratulé par le diplomate. Le chef de l'Etat et l'ambassadeur des Etats-Unis pouvaient ensuite se pencher sur les autres grands sujets d'intérêt de l'heure. L'occasion était propice en tout cas, pour faire le point de la coopération entre le Cameroun et les Etats-Unis d'Amérique. Robert P. Jackson précise : « Je lui ai parlé des nouveaux investissements américains au Cameroun. Nous avons aussi discuté de notre collaboration dans le secteur de la santé. Nous avons examiné les voies pour la renforcer. » L'hôte du président de la République a révélé que le géant américain General Electric vient d'ouvrir un bureau à Yaoundé. Ce qui rentre en droite ligne de la politique des investissements américains dans le pays : « Nous sommes très conscients de ce que l'électricité, les routes sont les priorités. Mais mon gouvernement investit principalement dans la santé et l'éducation. Et nous encourageons les sociétés américaines à agir dans des domaines comme les infrastructures routières, l'électricité et l'exploitation minière. Les entreprises américaines sont très intéressées. Et General Electric peut aider au développement du secteur énergétique et des transports. » La discussion entre le président Biya et l'ambassadeur américain a aussi porté sur la situation en Afrique, notamment en Libye. Et aussi sur le Moyen-Orient. Pour Robert P. Jackson, les Etats-Unis s'alignent derrière l'Organisation des Nations unies qui vient de décider d'octroyer au Conseil national de transition (CNT), le siège de la Libye. « Nous respectons le fait que l'Union africaine veuille un gouvernement qui représente toutes les tendances politiques en Libye. Cependant, nous estimons qu'il est très important que tout le monde travaille avec le nouveau gouvernement qui est en place, et qui est reconnu par les Nations unies. » Au sujet de l'instabilité dans les pays africains, l'hôte du chef de l'Etat a fait ce commentaire : « Un des atouts du Cameroun, c'est précisément la stabilité du pays. En même temps, il faut reconnaître que les raisons des récents changements en Afrique du Nord, c'est que pendant longtemps, les populations n'avaient pas la possibilité que les Camerounais auront dans seulement quelques semaines, d'élire leur leader dans des élections libres et transparentes. » Robert P. Jackson a quitté le palais de l'Unité peu avant 12h, l'air apparemment satisfait. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte