Magazine Cinéma

La tripe m'a remué : Joan Baez à la Fête de l'Humanité

Par Plumesolidaire



J'avais dix huit ou dix neuf ans quand j'ai découvert le premier vinyl 45 tours de Joan Baez : There but for fortune. C'est l'époque où j'ai commencé à travailler la musique folk à la guitare. L'étude de son répertoire m'avait permis de  beaucoup progresser dans la technique des arpèges spécifique à  l'accompagnement de ce style de musique traditionnelle anglosaxonne.

Et je dois aussi beaucoup à Pete Seeger, Bob Dylan, Woody Guthruy, Simon and Gurfunkel, Leonard Cohen et à nos interprètes en français que sont Graeme Allwright et Hugues Aufray qui a ouvert la voie en France.

Hissez Haut !

Quant à Joan Baez, nombreuses sont les chansons dont je connais encore le texte par coeur.

Allez, vous prendrez bien un ptit coup With God on our Side à la Fête de l'Huma le 17 septembre dernier ?



Il pleuvait des cordes sur le public.

Mais Dieu était sans doute avec nous ; comme au festival de Woodstock.

Dixit Joan Baez.

J'ai dit

Plume Solidaire.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plumesolidaire 573 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte