Magazine Culture

Louis Pize (1892 – 1976)

Par Jean-Jacques Nuel
Ardéchois de naissance (Bourg Saint-Andéol, 18 mai 1892), Louis Pize, après des études secondaires au lycée de Tournon, vint à Lyon pour préparer une licence en droit. D’abord clerc d’avoué, il quitta cette carrière pour l’enseignement : de 1924 à 1964, il fut professeur de lettres dans divers établissements privés dont l’externat Saint-Joseph de Lyon. Son oeuvre reconnue comptant notamment une quinzaine de recueils se vit couronnée par le Grand Prix des Poètes français en 1970. Il était l’ami de Francis Jammes et de Patrice de la Tour du Pin. Sous l’yeuse et le pin Sombre enclos traversé de rayons éclatants, Les fuseaux des cyprès m’ouvrent ton labyrinthe. J’avance et tout à coup m’enveloppe l’étreinte Amère et douce du printemps. Dans le ciel qui brasille un peuple d’oiseaux chante. Ceux qui dorment tout près ne les entendent pas. Sous l’yeuse et le pin, ma jeunesse, là-bas, Repose à l’ombre de la pente. In Le bois des adieux * Strophes, vous êtes un reflet Bref et changeant des heures. Mais le plaisir, las ! des meilleures, Où s’est-il envolé ? Dans le sombre azur que divise Le cèdre aux glaives noirs, Dans le clair silence des soirs Que balançait la brise ? Ainsi l’heure qui va finir Souffle un peu de lumière. Toutes nous blessent. La dernière Eteint le souvenir. In Le bois des adieux

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Jacques Nuel 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines