Magazine Bien-être

La Voie du Tao

Par Guimay

zhuangzi-copie-1.jpg Alors que Zhuangzi(1) était en train de pêcher dans la Pu, deux émissaires, grands dignitaires du roi de Chu, vinrent le trouver. Ils lui dirent :

" "[Notre maître] désirerait vous confier la charge de l'intérieur de nos frontières."

"Zhuangzi, tenant toujours sa gaule et sans même se retourner, leur demanda :

" "J'ai ouï dire qu'à Chu une tortue sacrée, morte il y'a trois mille ans, était conservée par le roi dans un coffret, enveloppée dans un linge, au sommet de son temple des ancêtres(2). Cette tortue préférerait-elle être morte en ayant abandonné ses ossements ou être vivante en laissant traîner sa queue dans la boue ?"

"Les deux grands dignitaires répondirent :

" "Elle préférerait être vivante et laisser traîner sa queue dans la boue !"

"Fiche-moi le camp ! dit Zhuangzi. Je préfère aussi laisser traîner ma queue dans la boue !"

Zhuangzi, XVII, trad. de Rémi Mathieu

(1) Tchouang-tseu (2) Les carapaces de tortue étaient utilisées pour la divination, surtout lors des offrandes sacrificielles.

----------------

Source texte :  Lao-Tseu. - Le Point (Hors-Série), juillet-août 2011, n°9. - Paris : Société d'exploitation de l'hebdomadaire Le Point - Sebdo. - 114p. ISSN : 0242-6005

Source vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=PIFZdZWcxWQ&feature=related

Source image : Zhuangzi rêvant d'un papillon, par Ike no Taiga (1723-1776) Adresse URL :  http://www.chine-informations.com/forum/zhuang-zi_19723.html


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guimay 613 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte