Magazine Séries

The Playboy Club - [Pilot] & [1x02]

Publié le 29 septembre 2011 par Serimaniak

1x02 3

The Playboy Club

[1x01]- Pilot & [1x02]- The Scarlet bunny

4 coeurs

C'est un peu par hasard que j'ai essayé cette nouvelle série qui ne me disait pas vraiment. C'est la ravissante Amber Heard que j'aime beaucoup qui m'a décidé à essayer et je ne suis absolument pas déçue du voyage. Se placant dans les années 60, la série démystifie un peu plus la si intriguante entreprise Playboy et nous offre un aperçu du Playboy Club, club branché réservé à l'élite de Chicago. J'ignore si ce club à véritablement existé mais l'atmosphère tellement particulière y est intrigante voire hypnotisante, j'aime beaucoup. Dans le pilote, on découvre le club à travers les yeux de Maureen, jeune bunny très jolie mais encore un peu perdue dans ce monde de paillette où l'argent semble couler à flots. Dès les premières minutes l'intrigue se met en place quand Maureen échappe de peu à une tentative de viol, aidé par le beau Nick Dalton, et fini par tuer son agresseur d'un coup de talon danss la carotide, glamour! Nick lui révèle alors horrifié qu'elle vient d'abattre le plus grand mafieux de la ville et qu'il faut donc vite déplacer et cacher le corps. Je n'imaginais pas que l'épisode prendrait cette tournure et ce n'est donc que plus réjouissant de voir qu'il ne se limite pas à une présentation des personnages. Secrets, tromperies et séduction vont donc être les maîtres mots de l'histoire et Maureen va finalement se retrouver dans le collimateur de Carol- Lynne, la copine de Nick, qui ne voit pas d'un bonne oeil leur rapprochement soudain. C'est finalement dans le deuxième épisode que l'histoire des personnages est un peu plus creusé et qu'on apprend à connaître les bunnies qui partagent la vie de Maureen qui nous révèle avoir eu une enfance difficile. Il y a Janie, sexy et sulfureuse qui a échappé de peu à un mari violent, Brenda, une black dans un monde où il était encore difficile de l'être et qui poursuit son rêve d'avoir un jour une maison à elle, et Alice, qui s'est mariée pour dissimuler son homosexualité. Ces jeunes femmes réprésentent à elles toutes les problèmes auxquels devaient certainement faire face les femmes de cette époque et je trouve le tout traité avec brio. 

1x02 1

J'adore cette ambiance 60's incroyablement chic et glamour. Le scénario est très correct et reste divertissant et les actrices sont toutes plus douées les unes que les autres. Eddie Cibrian n'est pas en reste lui non plus et interprète à la prefection le jeune premier au passé trouble, bien que j'ai du mal avec sa moue de beau gosse. La bande son est, comme on peu l'imaginer, d'époque et j'aime beaucoup les scènes dansées au Club, ça donne un véritable pep's à l'ensemble. J'ai aimé aussi entendre Hugh Hefner nous raconter cette époque en voix off et ai trouvé dommage que l'expérience n'ait pas été répété dans le deuxième épisode. Je trouve dommage aussi que Hef soit aussi énigmatique alors qu'il est très important dans l'histoire et est évoqué un nombre incalculable de  fois. Peut-être n'ont pas trouvé d'acteur satisfaisant pour incarner le mythique patron de Playboy. En résumé, une vraie partie de plaisir que je n'hésiterai pas à suivre assidument tout au long de la saison!

-oO° Music °Oo-


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Serimaniak 642 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines