Magazine Culture

Lire " Germinal " d'Emile Zola

Par Marinerose
Il fut terrible, jamais il n'avait parlé si violemment. D'un bras, il maintenait le vieux Bonnemort, il l'étalait comme un drapeau de misère et de deuil, criant vengeance. En phrases rapides, il remontait au premier Maheu, il montrait toute cette famille usée à la mine, mangée par la Compagnie, plus affamée après cent ans de travail ; et, devant elle, il mettait ensuite les ventres de la Régie, qui suaient l'argent, toute la bande des [... ] - éditeur : J'ai Lu -
Le personnage centrale est un jeune ouvrier au caractère sanguin : Étienne. Après avoir été renvoyé de son travail pour avoir giflé son employeur, il part dans le Nord de la France où il se fait embaucher aux mines de Montsou. Là, il tombe amoureux d'une jeune fille Catherine. Cette relation va s'avérer difficile à gérer. Les conditions de travail sont si effroyables et les salaires si misérables et encore baissés, Étienne va pousser  les mineurs à faire une grève pour manifester leur colère face à tant d'injustice. Une guerre impitoyable va s'en suivre, entre mineurs et patrons où beaucoup vont trouver la mort. Étienne, lui continuera de rêver de justice malgré les nombreuses déception qu'il va devoir affronter.
Les nombreux détails font la qualité de ce roman. Poignant, l'intensité des sentiments exprimés dans ce roman sont à la hauteur du grand écrivain qu'est Zola. La réalité y est présente avec une telle force qu'on en oublie rapidement qu'il s'agit d'une invention de l'auteur. Bien sûr les conditions de vie et de travail décrient dans ce livre sont bien réelles. Émile Zola a su retranscrire le fruit de ces recherches dans cette œuvre magistrale. Ce que j'ai aimé c'est la réalité des évènements, le fait de lire des émotions vraies, crues même. La misère et l'injustice sont des réalités encore aujourd'hui. Certaines choses ne changent pas, l'injustice des classes sociales en fait partie.
Ce livre avait été adapté au cinéma. Vous vous souvenez certainement du personnage principal en la personne de Renaud. Une adaptation que je n'ai pas vu, mais qui avait fait parler d'elle. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lire, c'est grandir

    Lire, c'est grandir

    Réponse d'Alain Serres à la question de Christian Grenier : Comment es-tu devenu auteur jeunesse ?" Ecrivain pour la jeunesse, je crois le devenir livre après... Lire la suite

    Par  Emmyne
    CULTURE, JEUNESSE, LIVRES
  • Lire ou relire ?

    Lire relire

    Je relis très rarement un livre. Il y en a trop de nouveaux à découvrir et pas assez de temps. J’aime rien autant que découvrir de nouveaux mots ou nouveaux... Lire la suite

    Par  Delphinesbooks
    CULTURE, HUMEUR, LIVRES
  • Crossfire : "il faut aimer lire".

    Crossfire faut aimer lire".

    Crossfire (Kurosufaia) de Miyuki Miyabe Kodansha, 1998 - Picquier, 2008 (poche : juin 2010) 605 pages L'histoire Junko fait d'étranges rêves : elle erre dans un... Lire la suite

    Par  Mackie
    CULTURE, LIVRES
  • Emile Goudeau et Manoël de Grandfort

    Emile Goudeau Manoël Grandfort

    Emile Goudeau : Le Froc. Ollendorff, 1888, in-12, 328 pp.envoi à [sa compagne] Marie de Grandfort, en littérature : Manoël de Grandfort. Lire la suite

    Par  Bruno Leclercq
    CULTURE, LIVRES
  • L’œuvre – Emile Zola (1886)

    L’œuvre Emile Zola (1886)

    Quand Emile Zola nous parle des artistes, d’un peintre maudit et aussi de lui-même, j’adhère complètement ! L’auteur Je ne vais pas me lancer ici dans la... Lire la suite

    Par  Delphinesbooks
    CULTURE, LIVRES
  • L'Assommoir d'Émile Zola

    Prise en ce moment par une folle envie de me replonger dans les classiques français! J'en profite donc pour enfin découvrir ce roman de Zola qui me tentait... Lire la suite

    Par  A_girl_from_earth
    CULTURE, LIVRES
  • Lire, bien lire ? selon Edith Wharton

    Lire, bien lire selon Edith Wharton

    « Pourquoi serions-nous tous des lecteurs ?« , un article de Pierre Assouline sur un livre d’Edith Wharton, Le Vice de la lecture (1903). Lire la suite

    Par  Delphinesbooks
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Marinerose 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines