Magazine Cinéma

ADN La Menace

Publié le 04 octobre 2011 par Olivier Walmacq

ADN

Genre: science fiction, action
année: 1997
durée: 1h35

l'histoire: Au plus profond de la jungle de Bornéo, reposent les restes d'une créature légendaire. Grâce aux manipulations génétiques, le docteur Wessinger retrouve les ossements du monstre. Ce qui n'était qu'un squelette constitue aujourd'hui la plus terrible des menaces pour l'homme.

la critique d'Alice In Oliver:

On le sait tous: le succès de Predator marquera largement les esprits. A tel point, que la même année, ce zeddard de Bruno Mattéi sortira Robowar, le Predator du pauvre. En un sens, ADN la menace pourrait presque s'apparenter à un remake de Predator, ou tout du moins, à un Predator de la série B.
Cependant, ADN la menace, réalisé par William Mesa, dégage beaucoup moins de classe que le film de John McTiernan, et surtout, beaucoup moins de talent !

Pire encore, ADN la menace propose une relecture avariée, à quelques différences près. L'alien de service remonte à l'Egypte Ancienne et ses ossements viennent d'être retrouvés par des scientifiques, qui travaillent sur la manipulation génétique. Voilà donc la créature légendaire de retour ! 
Dans ADN la menace, on retrouve Mark Dacascos, qui est égal à lui-même. Par là, comprenez que l'acteur est inexpressif et incroyablement monolithique.
Visiblement, Mark Dacascos semble peu concerné par le film. Comme on le comprend ! D'ailleurs, le film ne cache même pas ses influences (pour ne pas dire son copiage) inspirées par Predator, la créature ayant une sorte de vision infrarouge pour observer ses futures victimes.

Pour le reste, le monstre de service est assez pitoyable. Certes, ADN La Menace reste une série B fauchée, mais le soin apporté à la créature est assez grotesque. Toutefois, les séquences d'action sont suffisamment nombreuses pour retenir un peu l'attention.
Cependant, malgré ses bonnes intentions, ADN la menace reste un sacré nanar ! En même temps, ce n'est pas forcément plus médiocre que les deux Alien Vs Predator (AVP).
Note: 05/20
Note nanardeuse: 13.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines