Magazine Concerts & Festivals

Nouveau désordre poétique

Publié le 04 octobre 2011 par Arty

DEAMBULATION Bivouac
La troupe marseillaise Générik Vapeur est une habituée du festival Viva Cité et des résidences à l'Atelier 231. Cette compagnie a fait de la rue son terrain de d’expression favori. Vendredi soir, les comédiens vont présenté Bivouac dans les rues de Petit-Quevilly. Créée en 1988, cette déambulation spectaculaire et « trash » embarque le public à toute vitesse dans un univers esthétique et sonore pour parler de l’humain avec émotion et poésie. Une troupe d’hommes et de femmes bleus débarque de nulle part. Ils prennent la ville à revers et détournent les rues, les fontaines, les bancs publics et les statues. Ils s’évanouissent comme ils sont arrivés, dans la musique.
Bivouac est un nouveau désordre poétique pour évoquer l’humain mais aussi la chute du mur de Berlin. Les comédiens, accompagnés de musiciens, sont des êtres errants dans les rues, perchés sur des bidons métalliques. De gros objets qui symbolisent des moutons en période de transhumance. Non loin les suivent un chien de métal incandescent, un énorme taureau noir qui ferme la marche. Bivouac doit donner « envie de courir, de frôler, d’esquiver, de vérifier ses réflexes, sa capacité de saut, de volte-face ».
A l’issue de la déambulation, un espace bar et restauration accueillera les spectateurs devant le théâtre de La Foudre.
« Bivouac », vendredi 7 octobre, 20 h, dans les rues de Petit-Quevilly. Rendez-vous devant le lycée Elisa-Lemonnier, 59 boulevard Charles-de-Gaulle. Spectacle en plein air gratuit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arty 313 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte