Magazine Cinéma

Punisher

Publié le 05 octobre 2011 par Cinephileamateur
L'affiche du film
De : Mark Goldblatt.
Avec : Dolph Lundgren, Louis Gossett Jr., Jeroen Krabbe, Kim Miyori, Bryan Marshall, Nancy Everhard...
Genre : Action.
Origine : Australie - États-Unis.
Durée : 1 heure 33.
Date de sortie : 25 octobre 1989.
Synopsis : Après le massacre de sa famille par la mafia, l'ancien policier Frank Castle, laissé pour mort, devient le bras armé d'une vengeance expéditive et impitoyable. Traquant et éliminant sans pitié les criminels, il est le Punisher...
Bande annonce originale
3
Bien que je n'ai lu que quelques comics seulement, je ne sais pas pourquoi mais le personnage du "Punisher" m'as toujours beaucoup plu. Sans doute son côté sombre et cette façon de "punir" sans aucun état d'âme avec beaucoup de violences ont fait que le bonhomme me fascine lorsque l'on me parle de ses aventures. Alors que j'avais vu la version cinématographique "The Punisher" (avec Thomas Jane et John Travolta) ainsi que "The Punisher - Zone de guerre" (avec Ray Stevenson) - je reparlerais de ses deux films plus tard - je n'avais jamais réussi à voir la version de 1989 avec Dolph Lundgren alors que j'en avais beaucoup entendu parler mais c'est maintenant chose faite.
J'aime toujours autant ce personnage. Ça casse pas la baraque dans le sens où depuis le temps on à vu d'autres films du genre bien supérieur et mieux traités même avec autant de clichés mais j'ai quand même passé un bon moment devant cette histoire écrite par Boaz Yakin. Bien que ce soit la première version cinéma de ce personnage, j'ai quand même une préférence pour les deux versions suivantes (celle de 2004 et de 2009 donc ;-) ) car même si elles possèdent chacune leurs défauts respectifs, je les trouve tout de même plus rythmés et dynamique que ce film de 1989. Leur point commun reste qu'on sens toujours la douce odeur du nanar face à un tel spectacle mais le résultat me plait quand même car il assouvi mon besoin de tout simplement me divertir sans me prendre la tête. Ici, le film tarde un peu à se lancer je trouve et l'on ne creuse pas assez la profondeur de ce personnage à mon goût mais j'ai quand même réussi à être captivé du début jusqu'à la fin. Le fait que j'apprécie ce personnage fait que je ne suis peut être pas très objectif mais en tout cas malgré ses grossières facilités et autres stéréotypes du genre, je ne peut que admettre que j'ai passé un bon moment. Pire, plus c'était grotesque et plus je m'amusais. Je continue de trouver ça dommage qu'on n'ait pas un film bien noir pour ce genre de héros car je reste convaincu qu'il y à un sacré potentiel mais en attendant d'avoir un film à la hauteur de l'image que je me fais de ce personnage, "Punisher" possède quand même un scénario amusant qui même en tenant sur un post it m'as divertit.
Faut dire aussi que devant la caméra, Dolph Lundgren en Punisher ça le fait bien. L'acteur à la tête de l'emploi et joue avec tout les clichés. Niveau acteur, on va pas chercher à postuler pour un Oscar mais la prestation est à la hauteur du scénario. Faux air sombre, fausses émotions... tout sonne faux même les combats dont pourtant l'acteur est habitué. Bizarrement cependant, ça marche. Ca accentue encore un peu plus le côté nanar jouissif et même si on est loin d'être crédible, ça aussi ça m'as bien amusé durant mon visionnage. Je regrette une nouvelle fois que le scénario ne soit pas plus sombre, plus violent car avec Dolph Lundgren je pense que ça aurait pu faire quelque chose de très percutant mais le comédien à toutefois la carrure nécessaire pour faire vivre un minimum son personnage. A ses côtés, tout les acteurs livrent une prestation égale. Tous jouent eux aussi avec les clichés de leurs personnages et si on se laisse prendre au jeu un minimum, tout les acteurs nous amuse. Jeroen Krabbe en Gianni Franco en est un bon exemple tant à lui seul il semble être une caricature d'un parrain de la mafia tout comme Louis Gossett Jr. parfait dans sa caricature de flic. Je ne parlerais même pas de Kim Miyori en Lady Tanaka qui nous offre pourtant un regard intéréssant sur les Yakusa qui aurait pu être très intéréssant je pense si là encore le scénario n'avait pas été aussi léger.
Pour la réalisation, Mark Goldblatt nous livre une mise en scène qui à pris un terrible coup de vieux à l'image de sa scène finale en haut de l'immeuble avec une utilisation abusive de la lumière rouge qui pouvait peut être faire son effet à l'époque (et encore j'en doute) mais qui de nos jours est juste assez laid et surtout très mal exploité. Les scènes d'actions sont efficaces même si on y croit moyen à l'image des explosions qui ressemblent en général plus à des pétards mouillés qu'à autre chose. Manque de moyen ou défaut dû à son époque ? Je ne saurais le dire mais en tout cas le film à pris de l'âge et ça se ressens dans sa mise en scène surtout à une époque où maintenant les films adaptés de comic book sont devenus légions. Il y à quand même quelques plans que j'ai bien aimé comme la course poursuite en bus, la fusillades en haut de l'immeuble avec les samouraïs mais d'autres apparaissent vite comme inutile comme la méditation en tenue d'Adam de notre Punisher où encore les cauchemars sous exploités pour ne citer que ses exemples. Même la bande originale signé Dennis Dreith sonne caricaturale mais bon une nouvelle fois, si on se laisse rentrer dans le film comme ce fut le cas pour moi, je pense que malgré tout ses défauts on peut quand même passé un bon moment. Je pense aussi qu'on aurait pu faire un petit effort au niveau des différents costumes qui eux aussi sont caricaturaux et sans trop de recherches.
Pour résumé, "Punisher" version 1989 est assez fidèle à ce à quoi je m'attendais. On est plus proche du nanar que de l'adaptation de comic book sérieuse et même si le film est bourré de défauts, je me suis quand même laissé entrainer dans cette aventure en m'amusant comme un gamin. C'est toujours pas le long métrage sombre et violent que je souhaite voir pour ce personnage mais ça reste à mes yeux un divertissement que je ne regrette pas d'avoir découvert et que je reverrais avec plaisir. Il m’as fallu du temps pour me le procurer (et je comprends maintenant aisément pourquoi ^^ ) mais c'est un investissement que je ne regrette pas même si encore une fois, je reconnais aussi que je ne suis pas forcément objectif vis à vis de ce personnage. Un bon petit nanar, pas le meilleur tout de même, qui se laisse facilement regarder quand on est amateur du genre.
punisher_2.jpgpunisher_3.jpg



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines