Magazine Culture

Yrmeline ou le chant des pierres, t.1 - Bleuette Diot

Par Marylinm

Yrmeline_T

Quatrième de couverture :
Le beau et fougueux chevalier allemand, Lanz von Malberg, ne rêve que d'une chose : intégrer l'Ordre militaire et religieux des chevaliers teutoniques. Au cours de l'été 1338, il quitte Mayence et prend le premier navire en partance pour l'Estonie. Là, de terribles épreuves l'attendent mais Lanz n'en aimera pas moins ce pays farouche dont ni l'évangélisation ni la force des armes n'ont su réprimer l'âme irréductiblement païenne. Aux prises avec les sortilèges qui émanent de ces contrées mystérieuses, le jeune homme se verra rapidement confronter aux survivances d'un autre âge. Sous l'égide de la belle et sensuelle Yrmeline, commencera alors pour lui un éprouvant parcours initiatique dont il ne sortira pas indemne tant l'amour qu'il conçoit pour elle le dévore. D'où Yrmeline tient-elle ses effrayants pouvoirs ? Quelle étrange et dangereuse société secrète a réussi à infiltrer les rangs de l'Ordre teutonique ? En tentant de démystifier le redoutable chef du Temple Noir, Lanz va découvrir les vestiges d'une extraordinaire civilisation disparue, venue des profondeurs de l'espace, des millénaires auparavant, dans le but de s'établir sur terre. Sans le savoir, le héros de cette aventure hors du commun pourrait bien déchaîner les forces incommensurables de l'univers. Mais, heureusement, le vaillant seigneur pourra compter sur l'aide de Petras, un astucieux petit garçon et celle d'un vieil érudit breton dont les connaissances sont pour le moins surprenantes, elles-aussi ! La trame que tisse le diabolique "Temple Noir" va inexorablement se resserrer autour des personnages.
Au fil de ses tribulations, Lanz finira par remonter aux sources de notre très lointain passé et par découvrir le plus extraordinaire secret de tous les temps...
Mon avis :
A peine refermé ce premier tome de la saga Yrmeline de Bleuette Diot que j'ai déjà envie d'ouvrir le second ! En effet, l'auteur ne ménage pas son lecteur à la fin de l'ouvrage puisque c'est comme si il s'agissait d'une fin de chapitre.
Si je devais résumer ce livre en un mot, ce serait "passion". Ce récit est plein d'amour, de mystères, de légendes et d'effroi. Tout cela forme un ensemble homogène et assez peu commun. A vrai dire c'est le premier livre de ce type (thriller historique fantastique) ce déroulant au Moyen-âge. Déjà, j'adore quand cette période est traitée en littérature. Voilà, il y a des choses qui ne s'explique pas. J'aime, c'est tout !
Après ce premier élément, un deuxième assez étonnant : l'histoire se déroule en Estonie, dans les pays baltes. Une région et des coutumes que je ne connais pas du tout. Et je ferais d'emblée une remarque : tout au long de l'ouvrage, que ce soit au sujet de ce pays, de ses légendes mais aussi du mystère que dévoile Bleuette Diot sur les origines de l'humanité, tout cela est vraiment très bien documenté. On le sent indubitablement au fil de la lecture. D'autant que l'histoire des personnages permet de mêler passion amoureuse, roman d'aventures, roman historique, contes et légendes, fantastique... Bref, cela donne une lecture comme j'ai assez peu l'occasion d'en lire.
Yrmeline, Lanz et Konwoïon sont les trois protagonistes du récit.Yrmeline, jeune damoiselle de dix-sept ans aux pouvoirs étranges : mais qui est-elle vraiment ? Lanz von Malberg, chevalier qui souhaite se dévouer à Dieu en entrant dans l'ordre teutonique. 
Konwoïon de Trémazan , apothicaire de son état et précepteur de toujours d'Yrmeline. Les trois personnages sont très bien étoffés. Une relation se noue entre eux mais la toute fin du roman laisse le lecteur pantois ! S'est-on fait bernés ? Un peu en fait et cela donne une furieuse envie de se plonger dans la suite de leurs aventures !

L'ouvrage regorge de digressions (fondues dans l'histoire bien sûr) historiques et ayant trait aux légendes. Avec tout cela, Bleuette Diot imagine une origine de l'humanité tout à fait novatrice. En tout cas, pour ma part je n'ai jamais lu de telles hypothèses dans un roman. Et l'intérêt c'est les arguments qu'appuie Konwoïon notamment pour appuyer cette thèse. Cela donne un récit fantastique vraisemblable.
Autant vous dire que mon sentiment au sortir de cette lecture est vraiment positif. La couverture est également très belle, ce qui ne me laisse pas indifférente, vous le savez bien !
Un point négatif cependant : les notes de l'auteur sont toutes regroupées en fin de livres. Il y en a exactement 172 et croyez moi cela m'a profondément énervé de faire les allers-retours... D'autant qu'au début du livre, dans deux phrases qui s'enchaînent il peut y avoir trois notes ! Cela m'a vraiment déplu et je me demande pourquoi ces notes n'ont pas été mises en bas de page... Je n'avais jamais vu cela et j'espère ne plus le voir car ça a vraiment dérangé ma lecture à certains moments.
Remerciements : Une belle découverte, aussi je remercie les éditions Pierregord, Livraddict et également l'auteur Bleuette Diot qui m'a gentillement dédicacé l'ouvrage !
livraddict
pierregord


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marylinm 209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines