Magazine Afrique

Présidentielle 2011 : Meetings croisés à la gare routière de Bertoua

Publié le 05 octobre 2011 par 237online @237online
ééàèéééêéôéàèéééôàôàèéçéééééé«»ééàé
election-presidentielAdamou Ndam Njoya et Olivier Bilé ont présenté leurs programmes au même endroit dans la soirée du 3 octobre 2011. On a frôlé le clash à la gare routière du marché central de la ville de Bertoua dans la soirée du 3 octobre 2011. Et pour cause ! Deux candidats en lice pour la présidentielle du 9 octobre prochain ont tenu côte à côte leurs meetings à la gare routière, devenu le point de chute des postulants au palais d'Etoudi. Ce sont d'abord les responsables régionaux de l'UDC qui ont investi les lieux en plaçant tentes, chaises et matériels de sonorisation, pour accueillir Adamou Ndam Njoya. Et puis, les partisans d'Olivier Bilé, de l'Union pour la fraternité et la prospérité (UFP), sont arrivés pour installer leur « podium », un peu trop tard. La place était déjà occupée. N'empêche, ce candidat, a finalement installé son « podium » près de la place des « bouchers » du marché. Une fois le décor planté, les deux candidats ont alors croisé leurs programmes respectifs. Olivier Bilé a expliqué les dix raisons pour lesquelles il est le meilleur candidat pour la présidentielle du 9 octobre 2011. Il a martelé son slogan de campagne « Tout est accompli, yes we can ». Pour lui, l'heure est enfin arrivée pour que l'Est, (étant lui-même originaire de cette région), bénéficie de ses richesses naturelles. Puisant abondamment ses références dans la Bible, le candidat s'est présenté comme David qui prendra le dessus sur Goliath qu'est le candidat du RDPC. De son côté, Adamou Ndam Njoya qui a battu le rappel de ses troupes, a fustigé le bilan du Renouveau, qui selon lui, en trente ans, n'a pas permis à l'Est de tirer profit de son riche potentiel. Et de promettre qu'une fois élu, il va construire des hôpitaux, des routes, des écoles. Pour Adamou Ndam Njoya qui se présente comme le président qu'il faut pour le Cameroun, au regard de son expérience, la région de l'Est aura une université d'Etat. Des promesses que les populations de Bertoua, potentiels électeurs, ont bien écouté, sans vraiment trop y croire.
FollowFollow

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte