Magazine Culture

Avec Arthur Rimbaud

Publié le 08 octobre 2011 par Onarretetout

rimbaud2Sur un trottoir de Paris, j’ai trouvé ces lignes, extraites d’un texte d’Arthur Rimbaud. C’est une belle déclaration d’amour, obtenue en mettant en évidence, au cœur du texte, les deux prénoms concernés par cette déclaration : Maud et Bertrand. Remarquez les couleurs : rose pour Maud et bleu pour Bertrand (oui, rose pour une fille et bleu pour un garçon, c’est un peu facile), mais le mauve pour « ET », je trouve ça assez joli.

A notre tour, jouons avec Rimbaud. Choisissez un ou deux mots que vous mettrez en évidence dans le texte ci-dessous. Ce sera un nom de ville, votre pseudo sur ce blog, ou autre chose, comme vous voulez. Sans doute, vous n’aurez pas besoin de l’intégralité du texte, ne recopiez, dans les commentaires ci-dessous, que les phrases dont vous aurez besoin.

AUBE

J'ai embrassé l'aube d'été.

Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombre ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes se levèrent sans bruit.

La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.

Je ris au wasserfall blond qui s'échevela à travers les sapins : à la cime argentée je reconnus la déesse.

Alors je levai un à un les voiles. Dans l'allée, en agitant les bras. Par la plaine, où je l'ai dénoncée au coq. A la grand'ville elle fuyait parmi les clochers et les dômes, et courant comme un mendiant sur les quais de marbre, je la chassais.

En haut de la route, près d'un bois de lauriers, je l'ai entourée avec ses voiles amassés, et j'ai senti un peu son immense corps. L'aube et l'enfant tombèrent au bas du bois.

Au réveil il était midi.

Par exemple, si je veux mettre en évidence le nom de CHARLEVILLE, ville de naissance de Rimbaud, je mets ces lettres en majuscules et je ne garde que les deux phrases où je les remarque ainsi.

J'ai marCHé, réveillAnt les haleines vives et tièdes, et les pierreRies regardèrent, et LEs ailes se leVèrent sans bruit. La première entreprIse fut, dans Le sentier déjà empLi de frais et blêmes éclats, une flEur qui me dit son nom.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine