Magazine Culture

"New Amsterdam" : la nouvelle série coup de coeur de la Fox

Publié le 25 février 2008 par Buzzline

Il y a de ces séries qui réveillent et qui font plaisir dans le paysage télévisuel américain actuel. A l'heure où les séries mastodontes sont en cours de tournage pour une reprise en avril et où d'autres se finissent (The Shield, The Wire...) sans parler de celles qui se retrouvent annulées, les quelques nouveautés stimulent forcément l'intérêt. C'est le cas de cette nouvelle trouvaille signée Fox et intitulée : New Amsterdam...

Prévue pour un lancement le 4 mars prochain suite à American Idol, la série diffusera à la suite l'épisode 2 le 6 mars, toujours après la célèbre télé réalité puis prendra place le lundi à 21h dès le 10 mars pour les 4 épisodes restants en stock. L'avenir de la série (fin ouverte prévue) dépendra alors de son succès ou non pour une prolongation.

New Amsterdam nous conte l'histoire de John Amsterdam, un inspecteur à la brigade des homicides, qui n'est pas un policier comme les autres. Immortel depuis qu'il a sauvé la vie d'une jeune indienne en 1642, il traverse les siècles sans prendre une ride, alors que les personnes qu'il rencontre finissent pas mourir. Selon la prophétie révélée par la jeune indienne, il en sera ainsi jusqu'à ce qu'il trouve le véritable amour. Profitant de sa très longue expérience, il fait aujourd'hui équipe avec le détective Eva Marquez pour résoudre les affaires les plus difficiles...

Nous n'irons pas pas quatre chemins : New Amsterdam fait vraiment plaisir à voir et nous espérons que le show connaîtra un franc succès. Partant d'un concept de base déjà vu, la série créée par Allan Loeb et Christian Taylor maîtrise son ensemble pour offrir que du neuf. Complètement hors cliché et oscillant entre second degré ironique, la série joue avec des thèmes universels forts tels que les légendes, l'Histoire avec un grand H, l'amour, la mort, les réflexions sur la vie... le tout blindé d'histoires policières dignes des polars les plus noirs.

New Amsterdam - Alexie Gilmore, Stephen McKinley Henderson, Zuleikha Robinson & Nikolaj Coster-Waldau

Sans rien révéler des ficelles du pilote plus que prometeur, nous ne pouvons que donner un avis positif puisque la narration est maîtrisée. La noirceur de l'intrigue alterne moments chauds et froids, le suspense est au rendez-vous, les personnages sont très bien croqués évitant les clichés (notamment le héros qui sort des sentiers battus dans le registre "immortel" cachant son identité à tous... il fait ici tout le contraire ce qui insufle au personnage une belle consistance.) Quant au mystère englobant l'intirgue générale, elle trouve autant le début d'une explication à la fin du pilote tout en offrant une multitude de doutes et de pistes possibles pour la suite des événements...  

Bénéficiant d'Allan Loeb et surtout de Christian Taylor à sa conception, la série cumule d'entrée deux atouts. Si le premier est méconnu pour son travail dans " le corcuit indépendant", le second est connu des fans de LOST pour avoir occupé le poste de producteur "superviseur artistique" sur la première saison tout comme sur quelques épisodes de Six Feet Under. De quoi redorer l'image d'une série en un clin d'oeil.

Devant la caméra c'est le méconnu Nicolaj Coster-Waldau qui se taille la part du lion dans la peau de ce détective rongé par une part sombre. Mélange hybride entre Josh Holloway et Aaron Eckhart, l'acteur danois croque l'écran. Face à lui, la très belle Zuleikha Robinson, vue dans Rome, assure comme il faut entre fragilité et charisme de femme forte à la recherche d'une once de compréhension face à son équipier. Un tas de personnages viennent compléter cette galerie diversifiée de profils, qu'il s'agisse du meilleur ami du héros comme de cette mystérieuse infirmière...

Afin d'éclairir la question autour du titre,New Amsterdam constitue le nom de la colonie néerlandaise implantée au XVIIe siècle sur l’île de Manhattan qui allait devenir plus tard la ville de New York. Une base historique passionnante qui plante un décor insolite et qui joue avec les époques comme avec son personnage empruntant ainsi la ville où il est né et où sa vie a changé pour traverser les époques. John reste donc le dernier pilône, rempart immortel à sa véritable identité...

C'est donc au détour d'une rencontre (voir la scène de John et d'une ancienne conquête devenue âgée), que l'émotion et le charme de la série prennent un envol inédit, conférant ainsi une nouvelle dimension de charme à une histoire savoureuse et palpitante avec ce qu'il faut de magie et de poésie pour vibrer.   

Le pilote est d'ores et déjà disponible pour les plus impatients mais sera rediffusé le 4 mars pour sa grande première, dopé par la diffusion de American Idol auparavant. L'épisode 2 suivra deux jours plus tard puis pendant 4 semaines nous suivrons les aventures de John Amsterdam dans un New-York crû et vrai.

Croisons juste les doigts pour que le show connaisse une longue vie comme son héros car cela semble n'être que du bonheur.

Oui, très enthousiastes nous sommes...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Buzzline 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines