Magazine Culture

Diane Arbus au Jeu de Paume

Publié le 25 octobre 2011 par Parischeri
Diane Arbus au Jeu de Paume Diane Arbus au Jeu de Paume

Par D. - le 25 octobre 2011

Jusqu’au 5 février 2012, le Jeu de Paume accueille la première rétrospective en France consacrée à la photographe Diane Arbus. Une femme de coeur qui a transcendé l’art photogra-freak.

Ethnologue graphique, Diane Arbus n’a eu de cesse au cours de sa vie de mettre en lumière l’envers du décor américain. Tout au long de sa carrière, la photographe a pris des risques en sublimant les laissés-pour-compte, les handicapés, le fond du panier de la société américaine, ceux qu’elle appelait “le peuple élu des perdants”. Et pourtant, rien ne prédestinait Diane Arbus à une telle trajectoire. Née d’une famille bourgeoise, ses parents sont les propriétaires d’une boutique de fourrure sur la 5ème Avenue. Elle connait une enfance heureuse et confortable jusqu’à sa rencontre avec Allan Arbus qu’elle épouse à l’âge de 18 ans. Passionnés de photographie, les deux amoureux travaillent pour Harper’s Bazaar et Esquire. Mais c’est la rencontre avec Lisette Model qui marque un tournant dans la carrière de Diane Arbus.

Dès lors, la jeune femme ne se fixe aucune limite quitte à choquer l’opinion publique. Armée de son appareil, Diane Arbus descend dans les “bas fonds” de la société américaine ; des bordels aux asiles, elle met en boite l’innommable… transsexuels, nains, le géant juif, enfants handicapés. Elle opère une inversion des valeurs, rendant la laideur belle et l’ignoble remarquable. Chez Diane Arbus, le voyeurisme laisse la place à une nouvelle forme d’humanisme. A découvrir au Jeu de Paume.

Adresse : 1 place de la Concorde, Paris 8ème

Site : www.jeudepaume.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parischeri 2031 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte