Magazine Conso

Relecture - Le Club Jane Austen

Par Céline

club_jane_austenLe club Jane Austen - Karen Joy Fowler

Quai Voltaire, 335 pages

La critique originale est ICI.

Commentaire sur ma relecture:

C'est en visionnant le film qui a été tiré de ce livre que j'ai eu envie de confronter le souvenir qu'il me restait de ma première lecture du livre de Fowler. Le film est bien rendu mais sensiblement différent. Les choix qui ont été faits quant aux personnages (d'abord leur âge) puis le livre d'Austen qui leur est attribué au Club de lecture diffère du livre. J'ai bien aimé ma relecture même si j'ai été déstabilisée au début, par les images du films. Ce n'est pas un grand film, mais un film sympatique, qui devrait plaire à ceux qui aiment Austen. J'ai apprécié le lien qui est fait entre les lectures, le monde d'Austen et les personnages. Le rendu du film me semble plus cohérent que dans le livre. Certains détails dans le film sont plus fins, les personnages plus attachants, plus vivants. Grigg dans le livre me semble par exemple plutôt terne, alors qu'il est amusant et vivant dans le film. Pour une des rares fois, même si le livre me plaît bien et que je le relirai probablement, j'ai préféré le film. Je l'ai d'ailleurs visionné trois fois en deux jours!

Quelques extraits du livre:

"Les livres de Jane Austen, également, sont absents de cette bibliothèque. À cause de cette seule omission, une prétendue bonne bibliothèque ne vaut guère mieux qu'une bibliothèque qui ne contiendrait pas un seul livre. - Mark Twain"
p.98

"Lequel lirons-nous ensuite? demanda Bernadette. Orgueil et préjugés est mon préféré.
-Allons-y, alors, dit Sylvia.
-Tu es certaine? demanda Jocelyn.
-Certaine. Il est temps. De toute manière, dans
Persuasion il y a la mère morte. Je ne veux pas imposer ce sujet à Prudie en ce moment. La mère dans Orgueil et préjugés, d'un autre côté...
-Ne révélez rien! fit Grigg, je ne l'ai pas encore lu."
Grigg n'avait pas encore lu
Orgueil et préjugés.
Grigg n'avait pas encore lu
Orgueil et préjugés.
Grigg avait lu
Les mystères d'Udolphe et Dieu sait combien d'ouvrages de science-fiction - il y avait des livres partout dans la maison - mais il n'avait jamais trouvé le temps ou l'envie de lire Orgueil et préjugés. Nous sommes restées sans voix."
p.172

JaneAustenlivrefilms2

En complément:

Emjy a fait un très intéressant billet sur ce film.

Un article du Devoir sur le film.

En terminant, si vous aimez les belles écritures, Pia Frauss s'est intéressée à l'écriture de Jane Austen. Elle en a tiré une belle police de caractère qu'on peut télécharger ICI.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines