Magazine Cinéma

Once upon a Time & Grimm, contes en séries

Publié le 28 octobre 2011 par Fredp @FredMyscreens

Once upon a Time & Grimm, contes en séries

Hasard ou coïncidence, deux séries qui ont pour thèmes les contes de fées viennent de débarquer aux Etats-Unis. Avec Grimm et Once upon a time, on tente de moderniser ces contes pour les adapter à notre époque.

La guerre des vampires est enfin terminée, on passe à autre chose. Le Chaperon Rouge a ouvert le bal au ciné cette année, et avant que Blanche Neige y vienne par deux fois 2012, c’est à la télévision que les contes de fées vont s’arracher les faveurs du public. D’un côté on a le plus policier Grimm, de l’autre le plus merveilleux Once upon a time.

Once upon a Time & Grimm, contes en séries

On lance les hostilités avec Grimm. Le concept est plutôt simple puisqu’il s’agit d’une série à enquêtes comme on en voit régulièrement. Mais la petite touche en plus, c’est sa dimension fantastique un peu décalée. Car notre héros est l’un des descendants des illustres frères Grimm, observateurs et chasseurs de créatures étranges dont ils ont raconté les histoires dans leurs contes. C’est en enquêtant sur l’attaque d’une jeune fille au chaperon rouge qu’il apprendra sa véritable destinée, lutter contre certaines de ces créatures.
Si la série démarre comme un stand-alone avec sa propre intrigue, on sent tout de même une ambiance sombre et une mythologie qui ont un bon potentiel pour se développer au fur et à mesure (le bestiaire des Grimm est assez fourni, mais il y a aussi cette histoire de descendance et les personnages proches du héros). Donc si les enquêtes devraient vite nous faire découvrir tout le folklore fantastiques propre aux contes des frères Grimm, il y a tout de même un peu plus de choses qui peuvent devenir intéressantes et la comparaison avec Supernatural ne devrait pas tarder à tomber. Pour les amateurs d’enquêtes étranges et sombres, c’est à suivre.

Once upon a Time & Grimm, contes en séries

Avec son titre bien plus symbolique, Once upon a Time est quand à elle beaucoup plus versée dans le merveilleux, n’hésitant pas à mêler l’univers lumineux des contes de fées au monde réel. Nous apprenons ainsi que blanche-neige et ses amis nains, marionnettes, chaperon rouge (encore !) et autres farfadets (on a un peu l’impression de se retrouver avec la même troupe que Shrek … sans l’ogre) ont été victime d’un sort de la soricère qui les a implanté dans une ville fictive de notre monde. Mais plus personne ne se rappelle rien. C’est alors l’arrivée d’Emma que les choses risquent bien de changer.
Créée par les scénaristes de Lost, Once upon a time peine à installer sa mythologie dans son premier épisode (il faut dire que le môme tête à claque n’aide pas) et hormis la présence à venir de diverses figures de nos contes en clin d’œil, on a bien l’impression que ça peut vite tourner en rond. Toutefois, la fin de cet épisode se révèle assez intrigante pour nous inciter à poursuivre afin de savoir comme les personnages vont se « réveiller»  et se révolter, mais espérons que les bons sentiments ne règnent pas.

Once upon a Time & Grimm, contes en séries

Contes merveilleux ou enquêtes fantastiques, loup-garou ou bonne fée, vous avez donc le choix suivant votre humeur avec Grimm et Once upon a Time … mais au final, on le sait bien, seule une série durera longtemps et aura beaucoup d’épisodes … ou pas.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredp 9140 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines