Magazine Cinéma

[Partie 2] Press Junket : Bill Condon, le réalisateur

Par Mickavef

Jeudi dernier a eu lieu à Los Angeles la Press Junket de Breaking Dawn. Plusieurs acteurs du film ainsi que la production été présents pour répondre aux questions des journalistes. Dans cette seconde partie de la retranscription, vous allez pouvoir lire les Q/A de Bill Condon, le réalisateur.

[Partie 2] Press Junket : Bill Condon, le réalisateur
 

 Traductions : Erika (soumises à une licence CC 3.0) Si vous utilisez, ajoutez un lien vers cet article, clair et visible, merci.
© www.twilight-vef-france.com  11:26 Question : Comment était-ce de rentrer dans cette grosse franchise ?
11:26 Bill: Je voulais mettre ma touche personnelle, mais en faisant quand même plaisir au fans et avoir une belle expérience cinématographique. Faire deux films n'était pas amusant non plus. Je rigole, c'était amusant. Mais c'était dur. Mais il y avait des gens comme Kristen qui avait des jours où elle était un vampire dans la matinée, une femme enceinte dans l'après midi, morte dans la nuit. C'était difficile certains jours.
11:28 Question: La musique a toujours été une part importante de la saga Twilight. Avec le clip de Christina Perri, quel genre de décisions ou d'influences ont été prises en compte dans le processus de décision ?
11:28 Bill : Ça a commencé dès le départ. La musique est une manière de raconter l'histoire. C'est vraiment mis en avant dans ce film. Il ya ce moment où Bella découvre qu'elle est enceinte. Elle quitte la pièce, mais c'est à ce moment là qu'elle tombe amoureuse de son bébé. C'était fait pour être accompagné d'une chanson. Une tonne de musique nous a été proposé. Nous avons écouté toutes ces incroyables chansons. Mes assistants et moi avons fait le tri entre tout ces trucs. Puis il y a eu un moment où on a entendu une chanson et pensé que c'était parfait. Ce que j'essaye de dire c'est que j'ai essayé de créer un espace pour ces chansons où elles jouent un rôle important dans le film.

    

11:29 Quand est-ce que le cast vous a donné l'illumination ? Et qu'est ce que ça fait d'avoir Stephenie Meyer ici ?

    

Bill: les premières personnes qui arrivèrent étaient Rob, Kristen et Taylor. On s'est juste assis dans une pièce pour parler de chaque page du script. Ils ont montré une énorme quantité - quand un acteur incarne un rôle, vous le saurez plus qu'ils ne le saura jamais.
J'avais rencontré Rob quelques mois avant de commencer. On avait juste eu une discussion générale à propos de Twilight. Il mentionna quelque chose que je ne savais pas avant. Il devait jouer un homme qui était plein de regrets et qui a été plein de dégoût de soi. À cause d'un épisode où il avait coupé les ponts avec les Cullens (au début des années 30 à Chicago) afin d'explorer ce que ça faisait de tuer des êtres humains.
Rob pensait que c'était un mort qui avait joué sur Edward, mais ça n'avait jamais été abordé dans les films. Il y avait Midnight Sun où c'était vraiment abordé. Alors, on a eu une discussion là dessus, J'ai travaillé avec Mélissa et je l'ai mis au début du film. Nous comprenions d'où venait Edward. Il a des choses comme ça, qui viennent de ce genre de réunions.

Travailler avec Stephenie était incroyable. Avant de la rencontrer, on devait être au Twilight Lexicon car ils avaient de meilleurs échéanciers que nous. Mais avoir Steph était incroyable, elle était là pour nous aider à nous en sortir.

    

11:32 Question : Du philosophe (je crois?) au réalisateur ? Comment cela est-il arrivé ?
11:33 Bill : Quand j'étais au collège, j'ai décidé de m'étendre à la philosophie. J'avais les capacités analytiques pour étre un scénariste. Les choses que tu apprends en philosophie te donne une sorte de faciliter à manipuler. Dès que j'ai été diplomé, J'ai poursuivis dans le cinéma.

    

11:33 Question : Avez vous senti une chimie lorsque vous les avez rencontrés ?
11:34 Bill : On a commencé à tourner au Brésil. Ils séjournaient sur la plage, et en bas des escaliers, il y avait du monde continuellement et ils ne pouvaient quitter leur chambre d'hôtel. Cela me surprit, à quel point ils étaient élégants tout le temps. J'ai en quelque sorte compris que c'était une part de l'interêt. Généralement, une chose qui est très excitante c'est.. Tu travailles sur chaque décision et cela sera étudié et réagi par un large groupe de gens.

    

Nous n'avons pas vu de tournages avec une énorme foule de gens, excepté la dernière nuit. Rob et Kristen étaient si détendus dans l'interprétation- ils n'avaient même pas à jouer un rôle.

    

11:35 Question : Filmer à Vancouver, l'utilisant pour tout ce qui se passe à Forks.

    

11:35 Bill : La chose excitante ici est.. La maison des Cullen est là où se passe la plus grande partie de la partie 1, et une grande partie de la partie 2. Dans Twilight, c'était sur un lieu de tournage, New Moon/ Eclipse, en Studio, et dans Breaking dawn, on a fait ça dans la nature à Vancouver. On a pu la créer en étendue et en beauté.

    

On a passé 4 mois à Baton Rouge. C'était que de l'écran bleu tout le temps là bas. Je ne peux décrire ce jour.. Je connaissais si bien cette maison. Et puis, arriver là-bas à Vancouver, et voir exactement ce que j'imaginais, sauf que c'était dans la nature. C'était si mangnifique et si étrange.

    

Et pour la petite histoire, Je vais vous donner un exemple. Irina se présente au mariage alors que ça n'arrive pas dans le livre, et puis elle repart furieuse car elle a un grand antécédant avec Laurent qui a été tué par des loups essayant de sauver Bella. Aussi elle joue un rôle important dans la seconde partie du film. Mais opposé au ʺ Oh mon dieu, Pourquoi est-elle là ʺ tu veux que tout arrive au temps présent. Et c'était une de nos principes quand nous l'avons adapté. ʺ Soyons sûr que nous pouvons juste montrer des choses et ne pas avoir à en parler. ʺ

    

11:37 Question : Les éléments humoristiques.. Il y a beaucoup de sujets sérieux mais il y a aussi pas mal de scènes amusantes/rafraichissantes. Parlez nous de la décision de les incorporer.

    

11:38 Bill : le toast dès le début, c'était quelque chose du livre. C'était quelquechose qui représentait le mariage. Je me suis dit, que ce serait un excellent moyen de capturer tout ce qui est maladroit et bizarre à propos des mariages. Et ces personnages, c'est Billy Burke. Melissa est venue et a écrit ça et j'ai pensé que c'était génial.

    

La scène avec Bella – où elle se rase les jambes et tout ça – tu veux le connecter à ce que Bella ressent. Et cette incroyable anxiété que personne ne voudrait ressentir, tu ne peux rien faire à part la rendre amusante. 11:39 Question : Une des grosses différences entre ce film Twilight et vos autres films.. Il comprend beaucoup de mélodrame.

    

11:40 Bill : j'ai aimé ça. Je suis un grand fan des classiques Hollywoodiens. Ça te permet de te plonger toi même en immersion, et de le faire avec une caméra, de la musique, un projet et de la couleur. J'ai vraiment compris ça. C'est en genre précieux. Il met souvent les femmes et leurs préoccupations au centre du sujet, c'est vraiment dommage. Mais j'étais enthousiasmé par ce mélodrame.
11:40 Question : Comment gardiez-vous les deux films séparés ? Un emploi du temps ?

    

11:41 Bill : On ne l'a pas fait. J'ai mis mes scripts ensemble, c'était un script de 220 pages. La partie 2 commence.. quand la partie 1 commence. On a trouvé le bon moment pour finir la première partie. Et il y avait des jours où, encore, Kristen était un vampire le matin, et enceinte et mourante l'après-midi.

    
Pauvre Kristen qui devait se changer tout le temps.
    

11:41 Question : Comment est elle devenue si mince ?

    
11:41 Bill : Elle a perdu du poids, était maquillée et un petit peu d'effets spéciaux.

11:41 Question : Avez vous réfléchi à faire les spin-off de Twilight après Breaking Dawn ?

    

11:42 Bill, Je n'y ai pas réfléchi, mais les gens l'ont toujours demandé. Je pense que je les comprends, l'histoire racontée du point de vue de Bella est certainement complète. Si Stephenie nous montrera d'autres points de vue, je ne sais pas.

    

11:42 Question : Je pense que c'est génial comment vous accordez avec tout les fans. Ceci est pour eux. Nous avons entendu que le film était originellement classé R  [ndlr : voir article] ?

    

11:43 Ce n'était pas vraiment classé R. Ils ne l'avaient pas classé. Ils nous ont dit que nous n'atteingnions pas encore notre but du PG-13. C'est vraiment un truc clinique. Ils ont des règles pour classer très spécifiques. Puisque c'est très subjectif. Je dois être critique mais.. les poussées, les rapports sexuels. Ça n'a jamais été explicite. Ce n'était pas très différent de ce que vous voyez maintenant. Aucun mouvement considéré n'était inapproprié. Mais à cause de la popularité de Twilight, Ils ont fait preuve d'une plus grande attention.

    

11:43 Question : Rob s'amusait à blâmer Kristen.

    
11:43 Bill : Et bien, Rob avait raison. (Rires)

11:43 Question : Il y a un très grand nombre de nouveaux vampires. Parlez nous de leur casting. 11:44 Bill : Nous avons un bel aperçu des nouveaux vampires dans la partie 1, avec le clan de Denali. Nous voulions 3 acteurs qui avaient une significante qualité de l'autre monde, et je pense qu'ils l'ont. C'était vraiment fun de les auditionner.

    

11:44 Question : Parlez nous du tournage au Brésil.
11:45 Bill : Nous commençâmes avec la lune de miel au Brésil. J'ai trouvé ça génial. L'équipe était géniale, on a eu des problèmes météo.. Il pleuvait et on a du dormir dans les baignoires de la maison de la lune de miel. Mais tout était magique. On était 5 heures en dehors de Rio, et on devait venir en bateau sur le tournage tous les jours.

    

11:45 Question : Qu'est ce que les plus jeunes fans penseront du films ? Il traite de choses plus adultes.

    

11:46 Bill : Je pense que les plus jeunes lecteurs ont grandis eux aussi. Ces préoccupations ne sont pas les même que lorsqu'elle partit de l'Arizona. On est toujours en train de parler de.. si on enlève les vampries et les loups-garous, de quoi ça parle ? C'est une vraie histoire d'amour. Se reveiller chaque matin.. à la fin, l'un d'entre eux se reveille.

    

11:46 Question : Pouvez vous parler de la gestion du cast ? Comment donnez vous à tout les personnages une chance de briller ?

    

11:47 Bill : C'est intéressant. Je me souviens, nous avions des scènes avec le Cullens, et j'avais 8 personnes et je pensais ʺ Oh Super, C'est un jour facile. ʺ Il y avait des jours où on avait 27 personnes dans la pièce et c'était démentiel. C'est important que chacun ait son moment pour définir qui il est. On a réuni tous ces vampires du monde entier et nous devions montrer qui était chacun d'entre eux et quels étaient leurs pouvoirs. Nous avions Stephenie avec nous – elle nous aida avec des détails qui n'étaient même pas dans le livre. Mais c'était un challenge.  11:47 Question : Pouvez-vous parler du dernier jour de tournage ?
11:48 Bill : C'était presque le dernier jour. Le dernier jour était au milieu du mois d'Avril et il neigeait. C'était dur de tourner à Vancouver. Il y eut deux grands moments. Le premier était la danse entre Kristen et Taylor, et Rob resta pendant tout le truc. Ça s'est fini à l'aube.  Tout le monde était ému et Kristen brisa ça avec une blague. Car la dernière prise.. grande prise.. J'ai dit ʺ Coupez ʺ.. Elle commença à courir dans la robe de mariée et commença à crier ʺ Jacob ! Reviens ! Reviens ! J'ai fait une erreur ! ʺ (rires) C'était génial.

    

Et puis, tout ce moment où Alice et jasper dançaient. Mais TOUT LE MONDE était là. On a dit ʺ Coupez ʺ et tout le monde se fit un calin. C'était super.  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mickavef 62085 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines